En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

logos/logo_citoyens34-100x33.jpgDidier Raoult se lâche - le 25/06/2020 ¤ 08:05 par CitoyenContribuable

Le Professeur Didier Raoult a été entendu hier 24 juin 2020 par la Commission d'Enquête Parlementaire pendant 3 heures. Depuis le début de la pandémie en France, nous avons ici défendu le Professeur et ses comprimés à 1 centime d'€uro l'unité contre les partisans d'antiviraux à 400 € la boîte !

Didier Raoult n'a pas mâché ses mots contre les conflits d'intérêt des membres du Conseil scientifique présidé par le Professeur Delfraissy, conseil dont il a rapidement démissionné pour se consacrer à ses patients. Ces conflits d'intérêt doivent intéresser qui de droit pour enquêter sur les soupçons de corruption de ces hauts personnages ! 

Nous citons France-3 Régions retransmettant LCP :

«A contre-courant des autorités

L'éminent virologue marseillais a suivi une démarche à contre-courant des décisions sanitaires nationales. 

Il a réalisé un dépistage massif des Marseillais, lorsque le reste de la France manquant de tests, n'en accordait qu'au compte-goutte.

Il a utilisé un traitement à base d'hydroxychloroquine alors que la molécule a été interdite en France comme traitement de la Covid-19.

Il a annoncé des résultats positifs liés à son traitement (antipaludéen associé à un antibiotique) et constaté un taux de mortalité bien inférieur à Marseille qu'à Paris et dans le reste de la France.

Enfin, il a quitté le conseil scientifique qui gérait la crise, et émis de véritables critiques sur sa gestion de l'épidémie. Malgré ce, le président de la République Emmanuel Macron était venu lui rendre visite dans son institut marseillais.

Autant dire que son audition était très attendue par les membres de la commission d'enquête.»

Didier_Raoult.jpg