En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

embleeme_Jedi91x80.jpgLenteurs adminstratives - le 26/05/2020 ¤ 11:00 par Jedi34

Je suis un fidèle lecteur du site Citoyens et Contribuables 34. J'ai lu ce que vous écrivez sur les lenteurs administratives. Avoir un handicap est un désagrément de la vie est ... désagréable mais en serrant les dents, on finit par compenser et par se débrouiller. Mais il y a qu'une chose contre laquelle on ne peut rien : c'est la lenteur des administrations, qu'elles soient nationales ou locales. En l'occurrence, le handicap est géré localement par les Conseil départementaux et plus particulièrement par les Maisons Départementales de l'Autonomie (MDPH).

J'ai été victime d'une maladie invalidante qui m'est tombée dessus à la suite d'une banale grippe de fin de saison contractée en juin 2019. Je me suis affaibli lentement, insidieusement, jusqu'à ce 28 septembre où j'ai dû entamer le long calvaire des urgences hospitalières. J'en suis sorti avec des demi-journées de ré-éducation en hôpital de jour. J'ai appris à mes dépens que les véhicules sanitaires légers faisaient grise mine pour voiturer les patients. Mon ambulancier attitré ayant mis son commerce en vente, son successeur ne se déplaçait pas pour si peu ! Heureusement que je pouvais conduire ma voiture. Mais les accès hospitaliers sont peu hospitaliers aux voitures particulières lambda.

Avec l'accord de mon médecin traitant (de ville) j'ai constitué un dossier modeste de demande de cartes de stationnement et de priorité déposé le 4 février 2020 à la MDPH de Montpellier. Par lettre du 16 avril 2020 (reçue le 20 avril 2020), on m'informait que le dossier, reconnu complet le 15 avril 2020, avait été soumis à la Commission des Droits et de l'Autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Par un double courrier daté du 24 avril 2020, je recevais deux attestations de décision favorable :

  • décision du 23/04/2020 de délivrance d'une carte de mobilité ou priorité,
  • décision du 23/04/2020 de délivrance d'une carte de mobilité inclusion stationnement.

Entre-temps, notre pays sombrait dans la pandémie du CoViD-19 et se confinait le 15 mars 2020. Ceci pouvait expliquer le délai d'instruction (4 février-24 avril). La décision était transmise à l'Imprimerie Nationale, établissement public d'état et j'étais informé par lettre datée du 27 avril 2020 (reçue le 13 mai 2020) que je devais fournir à cette administration parisienne, par courrier ou par téléversement, une photo réglementaire. Je me suis immédiatement connecté à 15h30 au site de l'Imprimerie Nationale et procédé au téléversement de la photographie. J'ai aussi envoyé l'original de la photo le 15 mai 2020 car ... il y avait un mais ....

Le site de l'Imprimerie Nationale permet de suivre les opérations. Le 15 mai, la photo téléversée était toujours « en voie de contrôle ». Le 19 mai 2020, le statut de ma demande était devenu « CMI en cours de fabrication », quelqu'un avait enfin validé la photo et transmis le dossier à l'imprimeur maison. Depuis, et au jour d'aujourdh'ui (26 mai 2020), le statut n'a pas changé !  On peut toujours lire :

  • « Demande de fabrication de la CMI effectuée, le 27/04/2020 »
  • « Courrier de demande de photo envoyé - en attente photo, le 27/04/2020 »
  • « CMI en cours de fabrication, le 19/05/2020 »
  • CMI toujours en cours de fabrication depuis le 19/05/2020 affiche le site le 29 mai 2020 à 10h30.
  • « CMI expédiée au destinataire » affiche le site le 2 juin 2020 ; le 6 juin 2020, rien dans la boîte aux lettres !

La découverte de ces dates laisse rêveur. Entre le téléversement de la photo, son "contrôle", la mise en fabrication et la date de ce jour 26 mai 2020, presque un mois se sont écoulés. Le gastéropode administratif, qu'il soir national ou départemental, va de son train majestueux auquel s'ajoute celui de La Poste. Le fabrication du carton tant convoité depuis le 2 février a accumulé des délais sur lesquels le con-tribuable est en droit de s'interroger ! Y-a-t-il assez de papier, d'encre à Paris, de plastique pour plastifier ces deux cartons et d'hommes-femmes pour actionner les machines et les alimenter. Il y aurait-il un "cluster" de CoViD-19 qui a frappé cette administration ?

Je dois me rendre le 18 juin prochain à un examen de contrôle au CHU de Montpellier, sans VSL (à moins que notre Préfet ne secoue les titulaires dune licence VSL), donc en voiture, pour éviter les transport en commun car je suis un patient à risques !  Selon une notice sur le site de l'Imprimerie Nationale « La carte mobilité inclusion (CMI) a pour but de faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de perte d'autonomie. ». Heureusement, à force de volonté, on compense !

Nous lisons : 

« Il est important de rappeler qu'en vertu de l'article 11 de la loi de février 2005 :

la personne handicapée a droit à la compensation des conséquences de son handicap, quels que soient l'origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie.»

Vous pouvez toujours joindre le Défenseur des Droits. Cliquez ce lien.

A bon entendeur, salut ! Il faut être patient.