En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

logos/logo_citoyens34-100x33.jpgLes antipaludéens sont-ils efficaces ? - le 24/03/2020 ¤ 08:30 par webmestre

Efficacité des anti-paludéens

On parle beaucoup ces temps-ci des antipaludéens comme médicaments pour lutter contre le Covid-19. Quels sont ces anti-paludéens et quelles sont les contre-indications à ces substances. Une polémique a surgi entre d'éminents membres du corps médical et des accidents sont survenus avec l'emploi de substances non pharmaceutiques (aux USA).

Nous nous basons sur le dictionnaire officiel des médecins-pharmaciens : le Vidal, une institution, que pharmaciens et soignants ont sous la main. Il est en accès libre sur Internet, interrogeable par les moteurs de recherche. Nous donnons pour chaque dénomination médicamenteuse, l'accès à la fiche. Les deux spécialités pharmaceutiques ne sont délivrables que sur ordonnance médicale (Liste II). Nous ne fournissons que des conseils de prudence citoyenne : ces substances ne sont pas anodines. Ne les achetez pas sur des sites Internet : il y a eu deux morts aux USA. L'un d'eux avait acheté un produit industriel à base de phosphate de chloroquine. L'épouse d'une victime met en cause la communication du Président des USA sur la chloroqine ! Nous appelons à la plus grande prudence.

La chloroquine

La chloroquine est la molécule active d'un médicament dénommé « Nivaquine ». Ce médicament est bien connu des expatriés qui ont travaillé dans des zones où sévit le paludisme. Il est conditionné en comprimés dosés à 100 mg avec du saccharose et de l'amidon de maïs. Il n'est délivré que sur ordonnance médicale.

Il y a des contre-indications, notamment en cas d'insuffisances rénales. Ce n'est pas anodin. Le surdosage est dangereux !

L'hydroxychloroquine

L'hydroxychloroquine est la molécule active d'un médicament dénommé « Plaquenil ». C'est un médicament, selon le dictionnaire Vidal, destiné à combattre les rhumatismes. Il est conditionné en comprimés dosés à 200 mg avec du lactose et de l'amidon de maïs. Il n'est délivré que sur ordonnance médicale.

Il y a des contre-indications, notamment en cas d'insuffisances rénales. Ce n'est pas anodin. Il y a des effets secondaires et doit être administré sous surveillance médicale.

Controverse

Lors de l'épidémie en Chine, des essais thérapeuthiques ont été faits sur des malades. Les résultats semblent intéressants mais le corps médical se plaint de l'absence de publications de la part des chercheurs universitaires chinois.

En France, la polémique oppose des médecins et le professeur Didier Raoult. Comment régler la controverse sinon de voir les longues files d'attente devant l'hôpital de La Timone (Marseille). 

L'exemple de cette victime aux USA qui a confondu le chloroquine (la molécule anti-paludéenne) avec le phosphate de chloroquine (produit toxique destiné à nettoyer les aquariums) est significatif du mal que les médias mal informés peuvent causer auprès de personnes prêtes à gober n'importe quoi !

Le professeur Didier Raoult préconise l'emploi des anti-paludéens au début de l'infection virale, au moment où la charge virale est encore faible. Ceux qui s'opposent à lui, les mandarins parisiens (dixit RMC "Les grandes gueules", 25/03/2020 10h00), préconisent, eux, l'emploi des antipaludéens alors que le malade est en phase aiguë ! (la phase où la charge virale est forte !). Nous sommes en guerre dit le Président ! Il y a urgence ! On ne peut se permettre le luxe d'attendre les résultats académiques : à la guerre comme à la guerre ! 

L'avis personnel d'un de mes amis, citoyen non-médecin mais instruit en biologie et en écologie au niveau d'un doctorat, certifié en chimie et instruit dans les arts de la défense nationale depuis 35 années et cadre technique de la recherche scientifique, cet avis concorde avec le mien.  

La presse doute de la controverse (cliquez sur ce lien). Le CHRU de Montpellier ne doute pas ! Il a commencé les essais cliniques (cliquez sur ce lien).

A suivre ? Oui. La réponse, pour ma commune, mon département, ma région et mon pays, pour ma planète est que le professeur Didier Raoult ait raison et que nous puissions sauver des vies humaines. Merci d'empêcher le laboratoire qui produit la chloroquine de fermer : il faut le NATIONALISER ! Merci à SANOFI qui commercialise la chloroquine de la mettre gratuitement à disposition.

De 1972 à 1979, moi et ma famille, au Sénégal, avons pris notre nivaquine (en comprimés pour les adultes, en sirop pour nos enfants). Nous n'en sommes pas morts !

Professeur Didier Raoult, né au Sénégal, continuez ! Foncez ! Chaque seconde qui passe, un senior meurt dans un EPHAD ! La courbe doit se renverser.