En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

Rouget_de_Lisle_chantant_la_Marseillaise180x146.jpgNotre-Dame-de-Paris : qui ? - le 18/04/2019 ¤ 13:30 par Citoyen34

==

Avec nos amis, nous nous posons les bonnes question concernant l'incendie de la cathédrale de Paris. Tout d'abord qui ? Contrairement aux autorités, nous n'affirmons pas péremptoirement que les causes sont accidentelles. Nous emploierons le conditionnel et nous dirions que les causes seraient accidentelles, jusqu'à plus ample informé, c'est-à-dire qu'une enquête minutieuse le prouve. Cette formulation laisserait la porte ouverte à d'autres hypothèses et éviterait la conclusion prématurée et hâtive des autorités. Pourquoi cette hâte à conclure et à dire « circulez, y'a rien à voir ?».

Il existe des spécialistes de ce genre d'investigations et nous devons les laisser travailler. Cette cathédrale est un symbole national pour lequel des hommes, les Pompiers de Paris (des militaires) et des Pompiers d'autres brigades civiles des environs. Tous aussi méritants les uns que les autres, ils ont risqué leur vie pour éteindre le feu qui a fait rage. Ils la risquent encore dans le site, sur les toits et les balcons de l'édifice. Ils doivent sécuriser les lieux pour que les enquêteurs puissent travailler. Malgré les décombres, il sera possible de rechercher et découvrir le moindre indice, appuyés sur les laboratoires scientifiques (Police, Gendarmerie, Assurances, etc.). Les Pompiers aussi ont des spécialistes compétents en la matière.

S'il s'avérait que d'autres conclusions soient tirées et que des criminels aient pu ourdir un tel crime de destruction de notre symbole national, alors la main de la Justice doit s'abattre sans pitié aucune sur ces malfaiteurs.

Nous ne véhiculons aucune rumeur, respectons le travail des enquêteurs et faisons confiance à une justice sobre en mots et sur la plus grande réserve.

"Amour sacré de la Patrie, conduis-soutiens nos bras vengeurs"

La Marseillaise, notre hymne national