En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Tous les billets
 
 
 
 

Blog - Tous les billets

Nous reprenons une nouvelle en billet de blog où vous pourrez réagir et publier votre réaction, après examen de modération !


14 janvier 2021

Dès l'annonce de la possibilité de prendre RV pour se vacciner, hier 14 janvier 2021, j'ai tenté (j'ai plus de 75 ans et une insuffisance rénale légère) une rechercher sur un des trois sites privés de prise de RV, à savoir :

Aucun de ces trois sites, dès 8h du matin ne proposait de manière claire une prise de RV pour se faire vacciner. Bingo, vers 10h00 enfin, après avoir rôdé, navigué, ... sur les sites, enfin, une piste sur Doctolib, le secrétaire médical en ligne ! J'ai pu avoir les coordonnées d'UN SEUL centre de vaccination et me suis vu proposer la liste des jours possibles de RV. Du 20/01/2021 au 4/02/2021, tout était complet sur le Centre de vaccination Bouisson-Bertrand. Pendant que je choisissais mon créneau, annulation et report au 7/02/2021 ! Je n'étais pas seul mais il y avait des privilégiés qui n'ont pas eu besoin de chercher et qui se faisaient pistonner. Il n'ont pas eu à chercher. 

A 18 heures, le chef de piste du Cirque gouvernemental annonçait l'ouverture du site Santé France. Je saute sur mon ordinateur et tombe sur une carte de France "à pastilles" et ne réagissant pas aux clics de ma souris ! Pensant que mon navigateur avait une incompatibiité d'humeur, j'essaie des 4 autres que j'ai sur mon fidèle ordinateur : rien, la carte ne bouge pas ! Par contre, ce matin, le site affiche un autre spectacle, Monsieur de Premier Ministre (j'allais écrire sinistre) avait annoncé hier soir l'ouverture effective du site. Enfin, je peux choisir mon département et je peux lire la liste des centre de vaccination de l'Hérault (y figure mon centre avec un lien pour prendre RV). Mauvaise pioche : erreur sur le site, dommage, il affichait un RV pour le 22 janvier ! J'ai cliqué et me suis fait jeter !  Je regarde l'URL de qui me répond, c'est Doctolib qui m'annonce "Plus de disponibilité" ! Mon adresse IP a dû être repèrée ! Ah oui ? Au premier essai, mon navigateur me signalait un site frauduleux ! Je passe outre ! et tombe sur une impasse ! 

2e lien : même pioche ! Site frauduleux, il s'agit du Centre Municipal. 3e lien vers le Millénaire : téléphonez au 0 809 54 19 19.  4e site Clinique du Parc : aucune disponibilité !

Un scandale !

Mon épouse qui ne manie pas l'informatique et n'a pas d'ordinateur ne peut être vaccinée ? Le site du Ministère renvoie chez Doctolib ! Si mon adresse IP est grillée, comment faire ?

Je ne suis pas cordial du tout ! Je suis furieux ! Ma culture informatique me permet d'être critique sur cette procédure ! Mais ayant entendu de la bouche du Primat (celui que mon coiffeur appelle Pattex, la colle) que le nombre de vaccins était limité, j'ai compris ! Nous allons manquer des précieux vaccins Pfizer ! Le 3e est en cours de validation par l'Europe admlinistration ! On en aura à partir du 29 janvier, si tout va bien. Bureaucratie quand tu nous tiens ! Le vaccin Astra-Zeneca a bien été admis bon au service chez nos voisins britanniques ! Mais leur avis ne compte plus, ils ont quitté l'Europe et se sont isolés sur leur île ! Leur validation n'a plus cours chez nous ! 

Urgence sanitaire : y'a pas ! Yapapas ! Courteline est devenu européen ! Ils nous l'ont pris ?


16 janvier 2021

C'est rouge : alerte rouge ! Pfizer annonce un ralentissement de la production de son usine européenne. Un communiqué nous rassure : Pfizer reprendra le rythme normal de ses livraisons pour le 25 janvier prochain. Souhaitons le car le vaccin Astra-Zeneca est englué dans des procédures bureaucratiques européennes. Comment un vaccin opérationnel en Grande Bretagne où même la Reine et son consort ont été vaccinés ! Voilà, l'Angleterre a quitté l'Europe et a récupèré ses fonctionnaires détachés à Bruxelles ! 

Nous sommes en URGENCE sanitaire ! Et nous discutons sur le sexe des anges ?

SANOFI pourrait, sous licence, produire un des 3 vaccins ou les trois ? Chiche ! ?

Les variants britannique, sud-africain et brésilien se baladent maintenant chez nous avec leurs porteurs malades ou apparemment sains ! Nous frontières sont des raquettes troués ! On laisse entrer chez nous des voyageurs ! On ne les soumets pas à confinement forcé et le virus plus virulent se propage. La revue "Engagement" de l'ASAF (n° 129, hiver 2020) nous décrit de manière lucide "le mal français (pp. 32-36) : « les batailles perdues se résument à deux mots : trop tard » sous la plume précise et incisive du général (2s) François Torrés. Oui mon général, espérons que pour ce fichu SARS-CoV2 (agent du COVID19), la danse macabre et les mutations finiront bientôt. Chaque jour compte ! Au début d'un incendie, un verre d'eau suffit dans les premières minutes, au bout d'une heure il faut plus que les effectifs d'une caserne de pompiers ! Nous avons tardé à fermer nos frontières et nous sommes loin des premières minutes. Espèrons que nos gouvernants et les bureaucrates comprendront ! Nous sommes victimes de l'ignorance.

Moi, je n'ai pas oublié les leçons reçues au collège, en 3e, sur l'épopée de notre grand chercheur, j'ai nomme Louis Pasteur. La leçon date de 1954 (67 ans !). Je ne suis pas médecin mais en 1969, j'ai été déclaré digne du grade de Docteur en Sciences biologiques ! Je sais ce qu'est un virus et un génôme. Je sais aussi ce qu'est un chef, un vrai ! Mes fonctions dans un ministère parisien m'ont valu d'user mon fond de pantalon à l'Institut des Hautes-Etudes de la Défense Nationale en 1987. J'y ai fréquenté des officiers des 3 armes (Terre, Air, Mer), d'autres hauts-fonctionnaires (sous-préfets, ...) et des membres éminent de la société civile (médecins, assureurs, ...) que je continue encore actuellement de fréquentes au sein de l'Association Régionale IHEDN-LR. J'aime profondément mon pays, la France, qui m'a tout donné et je veux pour mes petits-enfants un pays en bonne santé et un avenir débarrassé de tout ce qui peut exercer la moindre coercition totalitaire, religieuse, de tout asservissement politique, religieux ou économique ! Je défends mon pays et veux le réarmement moral et civique de mes concitoyens.

AA-IHEDN

Publié le 17/01/2021 ¤ 07:14  - aucun commentaire - |     |
logos/logo_contribuables34.jpgVaccins : une sacrée casserole ?  -  par Jean_Peuplus

Qui donc appuie sur le frein ?

Décidément, nous ne faisons rien comme les autres en France. Un vaccin est là, disponible mais nous allons lentement. Qui appuie sur le frein d'un véhicule marchant à l'essence de gastéropode, à l'essence d'escargot ? Quels sont ceux qui prennent ainsi la responsabilité de priver nos compatriotes d'un précieux vaccin ? Qui met den danger la vie des malades, des soignants ? Le vaccin Pfizer est là, un second moins difficile à manier et à conserver attend le bon vouloir des technocrates qui gèrent notre santé publique alors que dans les pays voisins la vaccination marche bon train. 

Il y a urgence sanitaire et on nous annonce tous les jours l'arrivée d'un virus mutant, de la reprise de l'épidémie en France. Combien de temps ces bureaucrates pointilleux vont-ils nous emmouscailler ?

Depuis la déclaration de la pandémie nous avons eu ratés sur raté :

  • stocks de masques évaporés, protection inexistantes,
  • difficultés d'approvisionnements divers et interdictions incompréhensibles de l'hydroxychloroquine,
  • tentatives de nous refiler du remdesivir alors que l'OMS l'a déclaré inefficace,
  • graves lacune dan nos hôpitaux soumis aux coups de rabots budgétaires,
  • démolition des services de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce (Paris),
  • et etc. (and so on) .... !

Les responsables d'une telle situation devraient avoir la décence de dégager et de laisser la place à de vrais gestionnaires plus hardis et plus compétents. Qui va avoir le courage de nous débarrasser de ces incapables et de les déférer à la Justice ?

Publié le 31/12/2020 ¤ 18:27  - aucun commentaire - |     |

Trois gendarmes tués, abattus, un gendarme blessé, à Saint-Just prés d'Ambert (Puy-de-Dôme). Un carnage perpétré par un forcené lourdement armé qui s'est suicidé. La Gendarmerie Nationale est en deuil, trois familles sont touchées, les chefs de famille ne sont plus, victimes de leur devoir de militaires au service de la Nation.

Volontaire de la Réserve Citoyenne de la Gendarmerie Nationale (VRCGN), mon devoir est de rendre hommage à l'action de ces militaires, cueillis par surprise par un individu lourdement armé qui aurait dû être approché avec la plus grande prudence. Ils ont fait leur devoir, celui d'un volontaire de la réserve citoyenne est de mettre en valeur leur courage. Ils ont sauvé l'épouse ce ce forcené qui s'était réfugiée sur le toit de sa maison.

Force est restée à la loi, honneur aux courageux militaires de notre Gendarmerie Nationale. Respect, reconnaissance, solidarité avec nos gendarmes.

Un VRCGN de l'Hérault
AA-IHEDN
Membre de l'ASAF
Membre associé à l'ASAF


citoyens34-100x33.jpg valide votre contribution au blog et 
s'associe à votre douleur avec respect, reconnaissance, solidarité avec nos gendarmes

Publié le 23/12/2020 ¤ 19:51  - aucun commentaire - |     |
argos/argos3-151x65.jpgDîner de cons ?  -  par Argos-Panoptes

Toute ressemblance avec un évênement récent ne pourrait être que fortuite ! Le dîner de cons de Francis Veber (pièce de théâtre,1998) est il à rapprocher de ce dîner de travail à l'Elysée ? Douze convives avec un menu appétissant, après le couvre-feu et 12 convives, la fine fleur de la Macronie. Nous citons un extrait du site de France-Info :

« le Premier ministre Jean Castex, le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le patron de LREM Stanislas Guerini et son homologue au MoDem, François Bayrou. Mais aussi, le chef de file des députés LREM, Christophe Castaner, et son homologue au MoDem, Patrick Mignola, ainsi que l'eurodéputé Stéphane Séjourné, le député Thierry Solère, le conseiller politique Maxance Barré et l'ancien conseiller spécial du président Philippe Grangeon. Au total donc, 12 personnes autour de la table, soit deux fois plus que la consigne des "six adultes" édictée par le gouvernement à l'approche des fêtes. ».

On pourrait ironiser mais il s'agit de trois hauts-dirigeants de notre république ! La « gripette » se fiche du rang des personnalités, le sabre des Gardes républicains ne l'impressionne pas.

Bienvenue au club : Trump, Johnson, ... Maintenant M. Macron et qui l'a contaminé ? Vite, un traitement ? On apprend par les médias que ce sont des médecins militaires qui se relaient au chevet de l'illustre malade à La Lanterne.

Bon rétablissement Monsieur le Président ! 
L'observateur Argos-Panoptes

Publié le 18/12/2020 ¤ 08:35  - 2 commentaires - |     |

Haro, sus aux assassins

L'hebdomadaire Valeurs actuelles n° 4385 du 10-15/12/2020 (pp. 28-33) dévoile sous la plume de Nicolas Clément ce qu'est la vie de trois personnalités « traquées par les islamistes » : Mila, Hassen Chalgouni, Zineb El Rahzaoui. Un scandale, une honte nationale, le territoire de la France soumis à la loi des islamistes ? La question qui se pose est "qui commande chez nous ?" Est-ce l'état de droit, la République une, laïque, celle qui « protège et garantit l'égalité entre toutes et tous » ? Ou c'est une bande d'assassins qui au nom de leur version de l'Islam qui veut nous imposer sa loi ? La loi de la République est au-dessus des lois religieuses. Le Coran, ses versets abrogés et abrogeants, les Hadiths, la Sîrah et la Charia ne doivent pas être au-dessus, n'en déplaise à ceux qui, par clientélisme, naïveté ou lâcheté, ont laissé les islamistes s'installer dans les quartiers de nos villes.

1 - Un avertissement

Le summum dans cet article (page 31, 1e colonne) est la citation d'un des charmants messages reçus par Mila, cette jeune et charmante « influenceuse » via les réseaux sociaux. Ce n'est pas contre la citation que nous protestons ici mais sur le contenu véhiculé ! Au nom de qui, de quoi un tel message est-il parvenu à cette jeune femme courageuse ! Au nom d'une religion dévoyée, où des prétendus imams délivrent leurs oukases, les fatwas !

« Ton cerveau continuera à fonctionner plusieurs minutes après ta décapitation. Donc tu pourras regarder la planche qui te sert de corps pour la première fois autrement que dans un miroir. » ! 

A ce manipulateur de terrorisme, je réponds que les policiers ont ordre de tirer sur les assassins de ce calibre. Celui qui a tué Samuel Paty n'a pas survécu à son assassinat, exécuté comme un chien au coin d'une rue voisine du collège. Nous répondons à celui qui célèbre la mort lente du cerveau de la victime décapitée que celui qui tue et se fait tuer n'est nullement assuré d'une mort rapide par la balle d'un policier au service de notre république.

Son cerveau fonctionne : il a le temps de voir le trou noir du canon des armes dirigées vers lui, de voir la flamme du coup qui part et de sentir dans sa chair la balle républicaine pénétrer son corps et lui briser ses os ! La douleur est intense, son sang se vide peu à peu ! Même si les secours républicains arrivent et le prennent en charge, il peut lui aussi contempler impuissant la planche qui lui sert de corps, allongé au sol puis sur une civière à l'intérieur de l'ambulance !

Tout l'entraînement aux sports de combat du Tchetchène assassin ne l'ont pas empêché de subir ce que nous décrivons : les policiers ont tiré plusieurs coups de feu, l'agonie a été lente, très lente dans l'obscurité d'une rue jouxtant Conflans, avant d'approcher l'assassin, car il y avait danger d'une possible ceinture explosive. Clui-ci a eu le temps de se voir partir ! Peut-être, dans son agonie, a-t-il songé aux Houris qui, pensait-il, l'attendaient au Paradis d'Allah ? Qui est-donc revenu de l'au-delà pour certifier la véracité de l'existence de ce paradis et de ses prostituées vierges? Sait-il cet assassin que le Coran, le livre de Dieu, interdit d'ôter la vie à un être humain, la vie étant un don de Dieu. Le Coran dit que « Dieu pardonne à ceux qui pardonnent aux autres pour le mal qu'ils leur ont fait. ».

2 - Que font chez nous tous ces immigrès ?

Xavier Raufer, dans le numéro de la revue électronique Atlantico de novembre 2020, pose la question :

« Que font à Paris ces centaines d'Afghans, pour la plupart jeunes hommes issus d'un pays en guerre depuis un demi-siècle, donc aguerris et peut-être dangereux ? Qui les a laissés entrer ? Au-delà, qui les laisse manipuler par des anarchistes, à seule fin d'agit-prop ? ».

Que font chez nous tous ces soi-disant réfugiés et mineurs non accompagnés ?  Qui laisse rentrer des pseudo-réfugiés comme le tueur de Nice, venu de Djerba (Tunisie) via Lampedusa ? Il est temps que la France revoie les lois qui au nom de la défense des droits de l'Homme paralysent notre justice et nous mettent à la merci de tueurs téléguidés, au cerveau embrumé de haschich (la drogue des Haschichin, les Assassins !). 

3 - La laïcité à la Française

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 fonde les droits de l'être humain (homme ou femme) :

« Article Ier : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. ».

« Article X : Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. ».

« Article XI : La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »

« Article XII : La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. »

Ces articles ne sont qu'un extrait. Vous pouvez télécharger ici le document annexé à la Charte que la Mairie de Nice propose aux associations qui demandent des subventions publiques. C'est le socle fondamental du principe de laïcité en France. C'est ce document, repris dans la Constitution de notre république qui instaure la liberté de pensées et d'opinions, dans la mesure où elle ne porte pas atteinte à l'ordre public. La force publiques  (police et gendarmerie et ...)  est chargée de faite respecter la loi. Aucune religion ne peut prétendre imposer sa loi à quiconque a établi son domicile dans notre pays. Nul ne peut faire sa justice au nom d'un quelconque livre religieux, fut-il considéré comme sacré. Nul ne peut s'arroger le droit de faire justice pour des délits inexistants aux yeux de nos lois. Tout le monde peut pratiquer ou non sa religion en privé. C'est le « vivre ensemble »

Nul ne peut imposer à quiconque  de pratiquer ou non une religion quelconque.

L'excès de laïcité conduit aussi à l'effet inverse : interdire la liberté religieuse : ce sont les laïcards ! Des gens qui à leur façon sont des radicaux ennemis de la liberté de pensée et de religion. La technostructure n'en manque pas, partisans de la pensée unique.

4 - Que faire ?

Nous sommes en présence d'une pandémie, une invasion d'un virus insidieux contre lequel nos gouvernants, depuis un demi-siècle, n'ont pas pris la mesure. La France a connu plusieurs vagues d'immigration qui se sont intégrées et ont constitué un apport intellectuel et économique important. La vague actuelle, celle qui se réclame de l'islam et de sa culture, pose un problème plus compliqué. Ce site compte de nombreuses contributions de lecteurs. Il suffit de faire une recherche (voir Accueil ,colonne de gauche). Ils sont forts de nos faiblesses. Nous résumons :

  1. tarir la source de l'infection islamiste en contrôlant l'immigration en France (imams étrangers, pseudo-réfugiés et pseudo-mineurs non accompagnés, instaurer pour les suspects un "patriotic school" destiné à éplucher les réfugiés qui veulent s'installer en France et en Europe,
  2. refuser tout subside public à toute entité (associations, ...) qui ne s'engagerait pas à respecter les chartes de la laïcité, qui encourage les jihado-islamistes,
  3. expulsion immédiate des étrangers en situation irrégulière et des déboutés du droit d'asile,
  4. renforcer la surveillance des personnes portées dans le fichiers "S",
  5. rendre la déchéance de nationalité pour les bi-nationaux,
  6. renforcer la coordination entre les services de renseignement (intérieur, extérieur, douanes, domaine militaire, domaine carcéral, ...),
  7. contraindre les gestionnaires de site internet (web, réseaux sociaux, ...) à mieux contrôler le contenu de leurs contributeurs qui insultent nos lois et pratiquent le harcèlement (voir ci-dessus),
  8. modifier les lois qui entravent les expulsions de délinquants et renforcer les sanctions judiciaires contre les délinquant étrangers à expulser,
  9. mettre en place des réserves citoyennes dans le cadre de la Garde Nationale pour prêter main-forte aux forces de l'ordre dans le cadre du renforcement de la résilience nationale et le renforcement de l'esprit de défense. 
  10. etc. la liste n'est pas exhaustive, le bon sens citoyen doit la compléter, dans l'intérêt général bien compris !

Les enquêtes diligentées après-coup à la suite de chaque attentat font apparaître l'existence de réseaux occultes se réclamant de l'islam jihadiste, du fascisme vert qui veut gouverner notre pays en invoquant le nom d'Allah. Les tueurs, qualifiés au départ par des médias et des journalistes ignorants de « loups solitaires » crient Allahu akbar, cri de guerre de l'Islam belliqueux. Les enquêtes qui exploitent les téléphones, les messageries, les réseaux sociaux, les voisinages, ... finissent par ramener dans leur coup de filet, des complices actifs. Les loups ne sont pas solitaires. Le tueur tunisien de Nice a bien voyagé seul mais son voyage a été organisé et facilité par cette cinquième colonne jihado-islamiste qui l'a mené à destination. Nous sommes envahis par une 5e colonne ! Il y en a assez, la défense de nos libertés est à ce prix : être résilients et animés par l'esprit de défense contre le virus islamo-fasciste comme nous luttons contre le virus SARS-CoV2.  

N'oublions pas : ils sont forts de nos faiblesses, ils les connaissent et les exploitent.

« Je te réclame au nom de tes lois ce que je te refuse au nom des miennes » ! Nous ne devons plus céder.

Jean Aymar
Réserviste citoyen

Publié le 01/12/2020 ¤ 19:15  - aucun commentaire - |     |

=

*

*

*

*

Chers lecteurs, ici NOUS SOUTENONS LE PROFESSEUR DIDIER RAOULT,

ils_veulent_abattre.jpg

Signez la pétition de soutien à Didier Raoult.  Nous relayons l'appel de Guillaume Chopin :

Le poids des lobbies pharmaceutiques risque une nouvelle fois d'avoir raison de notre santé...

...et de la voix des gens comme vous et moi.

Il faut tout faire pour éviter ça et faire valoir notre droit à une médecine indépendante et sûre.

En s'en prenant au Pr. Raoult, ils s'en prennent à chacun de nous.

Informez vos amis, vos proches et transférez-leur ce message : 

  • envoyez-le par mail
  • faites suivre la pétition sur whatsapp
  • partagez-là sur Facebook

C'est important. La vie de centaines de malades du Covid est en jeu. 

Votre dévoué, 

Guillaume Chopin

Publié le 01/12/2020 ¤ 19:15  - 1 commentaire - |     |

Monsieur le Professeur Didier Raoult s'exprime.

Monsieur le Professeur Didier Raoult « balance du lourd ». « Monsieur Macron aurait été témoin du lobbying du directeur de Gilead [...] Raoult dénonce la mafia qui a pris le contrôle de la France. ». C'est grave et nous vous laissons juges d'écouter le Professeur.

la_mafia_qui_a_pris_le_contrele.jpg

Didier Raoult attaque et se défend.

Comme toujours, nous recoupons nos informations pour vérifier. Le journal Libération recoupe l'information : le RemDesiVir de Gilead n'a pas d'efficacité prouvée. La gabegie dénoncée par le Professeur Raoult pour un produit non seulement inefficace mais dangereux s'exprime en centaines de millions d'euros voire 1 milliard annoncé (l'OMS conteste l'efficacité du produit pour le traitement de la COVID19. Les effets secondaires du RemDesiVir seraient importants. C'est ce que dit le Professeur Raoult ! 

Nous avons déjà eu l'occasion sur ce site de contester le rapport qualité/prix du RemDesiVir et fait la comparaison avec l'hydroxychloroquine (HCQ). Il n'y a pas photos !  L'hydroxychloroquine a été qualifiée de médicament dangereux provoquant des décès. Le professeur Raoult en a pris quand il était enfant, à Dakar. Moi aussi, en Afrique, mon épouse et mes enfants en ont pris lorsque nous avons résidé en Afrique, de 1972 à 1979. Aucun de nous n'en a jamais souffert ! N'en déplaise à Mme Buzyn et à Monsieur Véran. Malgré la démonstration d'imposture de l'étude bidon publiée par The Lancet, M. Véran maintient l'interdiction d'un produit qui a fait preuve de son efficacité mais dont le tort est de coûter très peu et de ne pas rapporter au laboratoire Gilead.

Sur l'HCQ, le Professeur Raoult fait écho à l'immense éclat de rire des Sénégalais qui prennent journellement ce médicament contre le paludisme. Comme tout médicament, il ne faut pas dépasser la quantité au-delà de laquelle un médicament devient un poison (dixit un de mes amis biologiste). 

Il y aurait là matière à enquêter sur un possible crime de forfaiture. Qui osera poursuivre et faire nettoyer les écuries d'Augias ? biggrin mad confused cry

Et vous, lecteurs de notre site ? Qu'en pensez-vous ? Donnez votre avis, participez à ce blog ! Vous avez la parole. Ce que dénonce le Professeur est gravissime ! Des fonds européens, certes mais de l'argent que VOUS, contribuables de l'Hérault, de France, avez versé par vos impôts et qui ne serviront pas à VOUS soigner, à soigner des Français mais qui feront le gras d'un laboratoire dont on connait la propension à financer certains professeurs de médecine dans le monde et en France, en particulier !

phares002.gif

Argos-Panoptes veille et vous éclaire.

cool wink smile eek tongue

Rejoignez-nous. Faites vous connaître.

Publié le 30/11/2020 ¤ 07:14  - aucun commentaire - |     |

Contrer l'islamo-jihadisme terroriste

M. Olivier Roy a publié un ouvrage intéressant sur lequel il a été interrogé au Club de la Presse d'Europe1. Il s'est exprimé sur le jihadisme et les jihadistes, apportant une vue nouvelle sur ce phénomène qui nous apporte le terrorisme en France. Il parle d'«islamisation des radicaux » en contredisant  Gilles Kepel et ses élèves qui parlent de « radicalisation de l'islam ». Olivier Roy parle de « losers ». Il est vrai que militairement, les partisans de l'État Islamique (ad-dawla al-islāmiyya ou DAECH) a été durement étrillé sur le terrain de l'Irak et de la Syrie. Ils ont perdu mais n'ont pas été éradiqués. Le fondateur de ce mouvement islamiste Abou-bakr-al-Bagdadi est mort au fond d'un tunnel mais des groupes jihadistes, restes du califat, subsistent sur le terrain et ont laissé des relais dans les pays occidentaux, en France en particulier. Comment lutter contre ceux qui ont ce dernier mois, alimenté de manière tragique l'actualité de notre pays.

1 - Un précurseur lanceur d'alerte

Nous ne pourrons dire que nous avons été surpris, surtout en haut-lieu, parmi les hauts-personnages qui nous gouvernent. Xavier Raufer, Alain Bauer, les groupes de travail des Associations régionales des Anciens Auditeurs de l'IHEDN ont suffisamment tiré la sonnette d'alarme. Nous serions gouvernés par des Autistes ou par des gens qui affirment que l'Histoire (avec un H majuscule) commence avec eux. A l'opposé, les scientifiques qui vont traiter un sujet vont rechercher ce qui a été écrit avant eux et en font le point de départ de leur recherche, soit pour contredire, soit pour confirmer et ajouter, de toutes façons, une nouveauté. M. Olivier Roy vient de nous livrer sa version, M. Macron et ses marcheurs devraient bien lire ce que leurs prédécesseurs ont écrit et les lois qui ont été votées. C'est ce que trois auteurs ont publié en 2015 (Le jihadisme: le comprendre pour mieux le combattre.- David Benichou (magistrat), Farid Khoroskhavar (universitaire) et Philippe Migaux (universitaire), Plon (département d'Edit), 2015).

1.1 - un livre a relire

Le livre que nous citons ici est à relire avec attention surtout le chapitre rédigé par le magistrat anti-terroriste (AT) David Benichou (pp. 324 à 403). Les pages consacrées au plan de lutte contre les filères syriennes (pp. 358-368) ont retenu notre attention en les rapprochant des déclarations d'Olivier Roy. Le juge, fort de son expérience de magistrat AT et de son observatoire des phénomènes terroristes nous précise que « Le régime de lutte anti-terroriste est caractérisé par des procédures dérogatoires au droit commun », ce que nous admettons. Les méthodes des terroristes sont abjectes et le fait de lâches. Cependant, avec les autres formes de criminalité, il partage les techniques d'enquêtes strictement encadrées par la loi.

Le juge affirme (page 129) que le terrorisme islamisto-jihadiste emploie les mêmes techniques à la fois ancestrales et modernes : ruse élémentaire (contre-filatures, cloisonnement des moyens de communication) et les formes modernes (navigation Internet, cryptage, détection de micros-espions, de caméras, ...). Il affirme que le jihadisme n'est qu'une forme de ciminalité organisée qui emploie régulièrement des anciens braqueurs, de petites frappes (voyous), trafiquants de stupéfiants et de cigarettes, parfaits connaisseurs des techniques d'interrogatoires et d'enquête pour les avoir endurés. Le profil du terroriste se construit avec le temps, soit en prison, soit dans ses quartiers.

1.2 - La stratégie islamo-jihadiste fasciste-terroriste

Quel est le rapport avec l'Islam ? Le jihado-terroriste sait que la liberté de religion est garantie par la constitution. Il va se servir de l'Islam pour semer les graines de la discorde, habiller ses actes crapuleux des valeurs religieuses. Il nous réclame, au nom de nos valeurs les droits et libertés inscrits dans nos textes fondamentaux, pour instituer une organisation totalitaire à caractère religieux (une théocratie). Lui ou ses maîtres à pense osent puiser dans le versets les plus belliqueux du Coran et les hadiths les plus sombres les affirmations les plus radicalement opposés à nos valeurs.

Le juge nous dit (p. 129), en 2015, que « l'assassinat perpétré à Charlie-Hebdo en a été la sanglante démonstration » (refus de reconnaître la primauté de nos lois).

1.3 - Le manque total d'esprit humoristique

La culture moyenâgeuse reçue par les candidats au martyre ignore totalement ce qu'est l'esprit critique et notamment le caractère humoristique d'une caricature. L'humour féroce s'oppose à l'interdiction pour le musulman de représenter un visage, voire un corps humain. Il exprime, certes, une dérision mais celle-ci est permise par la loi de notre pays. C'est un droit de l'homme (être humain) de s'exprimer librement Or, le militantisme islamiste se sert de cette liberté pour protester, il en a le droit mais pas le droit de tuer ou d'inciter un jeune écervelé (à qui on a lavé le cerveau) à parcourir 2.000 km depuis la Tunisie pour venir tuer trois citoyens français dans une église ! La pratique d'un tel islam est incompatible avec nos lois, nous sommes en état de légitime défense.

Le droit à la sûreté figure dans nos lois fondamentales, comme le droit de tirer accordé à nos forces de l'ordre devant un agresseur qui les menace.

Le terrorisme jihadiste est un monstre contemporain, une hybridation d'une sous-culture religieuse, d'une haine anti-juive, d'un fantasme conspirationniste, d'un nihilisme et d'un culte de la représentation de soi, le tout se développant sur des terreaux qui, au fil des interrogatoires judiciaires, commencent à livrer leurs invariants structurants. Le juge Benichou met en avant la fragilité des populations visées plus ou moins en difficultés (famille, revenus, emplois, relations affectives, ...) chez lesquelles deux dimensions vont faire basculer le levier de la conversion radicale :

  • conversion au sens propre lorsqu'il sera question d'opter pour l'islam,
  • conversion au sens figuré lorsque le musulman d'origine va opter pour la radicalité, pour un projet collectif ou individuel jihadiste violent.

Toute forme d'humour est exclue de la pensée jihadiste.

2 - La reprise des théses sur la radicalisation

Selon le site d'Europe1 (La Club de la Presse, 4 décembre 2015), Olivier Roy reprend et valide sans la mentionner, l'analyse du magistrat David Benichou publiée la même année. Il va plus loin.

2.1 - L'islam, nouvelle aventure

Olivier Roy déclare que les islamistes radicaux sont « d'abord radicaux avant d'être islamistes ». Ce sont souvent des jeunes qui vont très peu à la mosquée, boivent et vont en boîtes de nuit (le portait de l'assassin de la basilique de Nice Ibrahim Issaoui, à ceci près qu'il n'y a pas de boîtes de nuit à Sfax accessibles à un jeune homme pauvre). Ce sont souvent des petits délinquants qui en quelques semaines se laissent pousser la barbe, cessent de boire et de fumer du shit et basculent vers le crime terroriste. Roy évoque un déclic individuel.

2.2 - Les convertis et les autres

En 2015, Olivier Roy souligne le rôle des convertis dans le jihadisme criminel violent. Un quart de ces individus français sont des français de souche chrétiens convertis ou des enfants de musulmans appartenant à la deuxième génération, souvent en rupture avec la cellule familiale et parentale. Ils trouvent dans l'islam radical et le jihadisme "le grand récit fantasmé des Mille et Unes nuits". Convertis ou musulmans de souche, ces jeunes qui vont peu à la mosquée ont à peine entendu réciter un ou deux versets du Coran parlant d'épées flamboyantes, de courses à cheval ou à chameau, de butins rutilants, de belles esclaves capturées, ... On leur promet monts et merveilles au nom de livres qu'ils sont incapables de lire, ils sont analphabètes en langue arabe ancienne. Mail, il y a le rêve de la reconquête de l'Andalus et de la Narbonnaise ! On ne leur dit pas que Charles Martel (Poitiers 732) a filé une bonne raclée aux Sarrazins d'Abd el-Rahman (tué là).

2.3 - Les shahids et les houris : le paradis d'Allah

Ces nouveaux Aladin (Alaeddine) voient s'ouvrir la possibilité de faire le grand récit de leurs aventures nouvelles sur les médias, de devenir des martyrs (shahids) et l'aller au paradis forniquer des vierges éternelles (houris) pour l'éternité". Ce que leur ont fait croire des prêcheurs sans scrupules ravis d'avoir de la chair à canons bien fraîche. Du statut de losers (perdants), ces écervelés deviennent des vengeurs aux cris d'Allah Akbar. Ils savent que les policiers ont reçu la consigne de les abattre, au cas où ils dissimuleraient des ceintures explosives ! Ils vont au suicide le coeur joyeux ! en entraînant avec eux le plus possible de victimes chez les infidèles (kouffars). Selon Olivier Roy, en se tuant ou se laissant tuer, ils sont purifiés de leurs forfaits antérieurs et peuvent même gagner le paradis pour leur famille !

Comment lutter contre ce fléau ? biggrin mad tongue

3 - Comment lutter 

Lutter contre le terrorisme jihadiste et contre ses inspirateurs (DAECH, Al Quaïda et consorts), selon le politologue Olivier Roy, passerait par « passe par l'épuisement de la fascination », ... « en cassant ce discours d'héroïsme que DAECH [et consorts] tient sur lui même ». Or, DAECH est donné comme anéanti mais son discours belliqueux et mortifère a été diffusé et entendu dans le monde entier. Abou Mohamed al-Adnani, le ministre des attentats de DAECH, a trouvé la mort en Syrie le 30 août 2016. Il a lancé un appel au jihad contre la Russie et l'Amérique mais on le soupçonne d'avoir organisé les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Ses appels ont été entendus et sont rémanents malgré sa disparition. Entendus et écoutés en France et à l'étranger. 

3.1 - Lutte sur notre territoire national

Comme pour la lutte contre le virus Sars-CoV2 (CoVid19), il faut barrer la route à, tracer et dépister le jihadisme terroriste. Il y a un parallélisme entre virus Covid et le virus terroriste.

3.1.1 - Barrer la route à l'immigration indésirable

Nous devons contrôler l'immigration qui entre en France. Nous devons exercer la Souveraineté Nationale. Nos forces de police et de gendarmerie, notre armée, sont là pour nous protéger. Elles doivent recevoir l'appui des réservistes. Au fait, où est passée notre Garde Nationale ? On n'en entend plus parler ! Elle a disparu ! Il faut y ajouter l'action de nos douanes et de TracFin. Tout ce qui réaffirme notre force et notre souveraineté nationale doit être mis en oeuvre, y compris la vigilance citoyenne. Notre pays a une fâcheuse relation à la vigilance citoyenne qui s'est exercée en 1940-45 par la collaboration avec une puissance occupante. En 2020, nous luttons contre l'occupation d'une 5e colonne terroriste et contre une maladie encore mal connue.

3.1.2 - Renseigner nos dirigeants

Le renseignement intérieur est le phare qui éclaire la route des policiers et gendarmes chargés de réprimer les actes délictueux et, surtout, les prévenir, les empêcher. La Direction Générale de la Sécurité Intérieure  (DGSI) est chargée de ce travail indispensable. Au moins un attentat par mois est évité.

Du renseignement à la poursuite judiciaire des crimes terroristes, la question se pose des moyens mis en œuvre et de leur répartition. Comment se fait la mise en œuvre des trois composantes successives du traitement (instruction) d’une affaire de terrorisme (d’après David Benichou, 2015)  :

  1. acquisition du renseignement,
  2. enquête judiciaire (enquête de flagrance, ou préliminaire) dirigée par le parquet anti-terroriste, information judiciaire sous la direction des magistrats instructeurs anti-terroristes,
  3. phase du procès devant la cour d’assises spéciale composée de magistrats professionnels puis juridiction d’application des peines.

La communication entre les activités de renseignement dans la plus grande discrétion, leur coordination au sommet de l'Êtat posent le problème des libertés publiques, une dérogation à une instruction de droit commun et le travail en commun renseignement-justice. La problématique jihadiste souligne la pertinence du risque de perte du contrôle démocratique qui s’exerce sur le renseignement.

Le problème de la coordination des services (DGSE, DGSI, DRM, DPSD, DND, DRP, etc.) semble en voie de solution. Se pose alors le problème de la coordination avec les autres pays européens.

3.2 - Lutte sur notre territoire européen

Le problème est soulevé de la création d'une agence de renseignements européenne. Après chaque attentat majeur sur le sol européen, des voix s’élèvent pour demander la création d’une agence européenne de renseignement. Ce problème est loin d'être résolu. « Nous n'avons pas d'amis, nous n'avons que des alliés » dit une membre d'un service de renseignement très fermé, la DPSD.

L'agence Frontex déployée sur les frontières de l'Europe ne semble pas donner satisfaction, l'exemple récent du transit de terroristes à travers l'Italie vers Nice en est un exemple. Notre Ministre de l'Intérieur va rencontrer son homologue italien pour traiter directement le problème du refoulement des indésirables et notamment le cas de ce Tunisien qui 'na pas déposé de demande d'asile, n'a pas été refoulé et a pu gagner la France et la ville de Nice où il a commis son forfait.

3.3 - Lutte à l'étranger

Hors du territoire national commence le territoire étranger. Une certaine coopération existe avec certains états mais le gros du travail de renseignement est le fait de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE).

C'est une entité dépendant du Ministère des Armées, travaillant en étroite coopération avec la DGSI, son homologue civil. Bien entendu, ses activités sont secrètes. C'est la condition essentielle de son efficacité. C'est une jeune analyste de la DGSE qui a permis à un drone armé de pulvériser la voiture du chef shebabs (un terroriste somalien).

D'autres services sur lesquels il ne nous appartient pas de nous étendre assurent la sécurité de nos armées en opérations extérieures. Mais rien ne pourra être fait si la France, une démocratie, ne se dote pas d'une législation d'exception et, en attendant, n'applique pas les lois existantes et ne facilite pas le transfert des informations vers l'appareil judiciaire.

4 - La barrière législative en France

Le magistrat David Benichou décrit, en 2015, à propos du jihadisme, les 23 mesures découlant de la loi du 13 novembre 2014. Mais qu'en est-il de l'application de cette loi ?

En 2020, on nous annonce une loi sur le « séparatisme ». A-t-elle tenu compte de l’existant ? La loi du 13 novembre 2014 a été conçue pour contrarier les départs vers les terres du jihad (Syrie, Irak, …) et sanctionner les retours de combattants aguerris (hommes, femmes enfants). Déjà en 2015, des rapports parlementaires ont attiré l’attention des gouvernants sur la menace terroriste croissante. Ce sont :

  • Assemblée nationale : rapports Pietrasanta n° 2173 du 22 juillet 2014 et Ciotti n° 2828 du 2 juin 2015 ;
  • Sénat : rapport Goulet-Reichardt n° 388 du 1er avril 2015.

Ces rapports ont en commun d’attirer l’attention de la classe politique sur la menace terroriste croissante due aux groupes terroristes islamistes salafistes de la mouvance radicale (n° 2173 AN : p. 10 et suiv.), sur les conséquences des attentats des 7 et 9 janvier 2015 et de la cyber-attaque contre TV5 Monde (n° 2828 AN : p. 9 et suiv.) et sur l’existence de 1.432 ressortissants français partis vers les zones de combat irako-syriennes dont 119 femmes (n° 388 SEN : p. 9 et suiv.). En 2015, nous sommes sous la Présidence de François Hollande et le mandat ministèriel de Mme Christiane Taubira. Ces rapports semblent n’avoir pas été pris au sérieux pour des motifs idéologiques. Nous en subissons aujourd’hui les conséquences. Nous étions prévenus.

Conclusion

Il a fallu plusieurs années pour que l'ancien ministre des Finances Macron (2014-2017) élu Président de la République en 2017 change de paradigme et découvre l'islamisme, le désignant par son nom  en octobre 2020. Pour lutter contre le "séparatisme" de l'Islam politique (jihadisme, islam politique et terrorisme), enfin les mots justes sont employés. Combien de deuils ? En moins d'un mois, Paris, Conflans, Nice ont enfin déclenché une timide répression qui doit aller en s'accélérant. Les mesures destinées à prévenir les retours de jihadistes doivent nous prémunir contre le 5e colonne des jihadistes installés et de leurs suppôts. Il nous faut encore recouvrer notre souveraineté en rendant effective la barrière sanitaire contre l'entrée d'individus indésirables futurs assassins porteurs de haine jihadiste et protéger nos ressortissants quelque soit la religion. Il y a des musulmans éclairés qui subissent aussi la haine de ces individus. Ils ont droit aussi à vivre en paix dans notre pays et doivent être protégés.

Monsieur Darmanin, ministre de l'intérieur, descendant d'un grand-père tirailleur algérien doit pouvoir continuer sa mission. Il a comme Directeur de Cabinet un Préfet qui sait ce que sont les services de renseignement dont il a été le coordonnateur auprès du Président. Son remplaçant devra poursuivre sa mission. Le lien entre les services de renseignement et les instances juridiques répressives doit être plus efficace et la loi doit être adaptée aux circonstances exceptionnelles devant lesquelles nous place le terrorisme islamiste. A l'abri du bouclier enfin opérationnels, un islam modéré, éclairé, débarrassé de l'obscurantisme, pourra enfin s'épanouir en France.smiley

Publié le 01/11/2020 ¤ 07:55  - 2 commentaires - |     |
La_Liberte_guidant_le_peuple149x120.jpgAssassinats à Nice le 29 octobre  -  par Jean_Aymar

Le jeune homme qui est venu égorger "nos filles et nos compagnes" à Nice le 29 octobre dernier est issu d'une famille de 10 enfants demeurant à Sfax (Tunisie). Il était connu des services de police locaux pour faits de violence et de petite délinquance. Puis le louveteau s'est assagi, il a été réislamisé, a abandonné l'alcool et la drogue et s'est mis à pratiquer la prière (le salat). Tous ces signaux se sont passés loin de la France. La police de l'état tunisien s'en f ... t comme de l'an 40 ? Nos services français ne le connaissaient pas et pour cause, c'était son premier et bref séjour dans notre pays. Il convient de tracer son parcours, l'enchaînement des faits doit nous servir d'exemple pour éviter, prévenir que ce genre d'individus ne recommence un nouveau safari mortel. Ce lâche s'en est pris à des femmes ! Qui lui a appris à égorger ?  Il n'a pas volé les balles françaises qui ont mis fin à sa cavale.

1 - Le chemin de l'invasion

1.1 - Le départ

Il est parti de Sfax, avec quel viatique pour le voyage ? Qui l'a motivé et formé ? Son parcours est l'illustration parfaite de la stratégie de la taquyia (la visière). Le jihadiste avance masqué, un bon nounours inoffensif mais bourré de haine plus explosive que le plus violent TNT. Il a embarqué la question est où ? Nous savons que la Tunisie est actuellement gouvernée par l'anarchie qui fait le lit du jihadisme. Qui devra répondre de sa responsabilité ? Les passeurs ne manquent pas sur les rives sud de la Méditerrannée. L'île de Lampedusa est à environ 150 km de mer. Mais voilà, il y a le bon berger. Ces parages sont croisés par de gentils bateaux humanitaires qui sont là pour recueillir les pauvres égarés entassés dans des zodiacs ou de vielles feloucas pourries qui tentent la traversée. Responsables : les passeurs et les armateurs de ces bateaux bergers  (Sea shepheards) ! 

1.2 - Le débarquement

Notre tueur débarque à Lampedusa. Les autorités italiennes débordées, accueillent. La Croix Rouge locale délivre un papier-viatique à de pauvre jeune homme. Il fallait le refouler, le renvoyer à Sfax mais voilà, la garde des frontières de l'Europe semble absente de Lampedusa. Le tueur qui ne manque pas de culot s'évade de Lampedusa. Qui l'a aidé ? Qui a assuré sa traversée (220 km) vers la Sicile ?. Qui lui a permis de débarquer sur la péninsule italienne ? Il aurait débarqué à Bari, il aurait donc fait le tour de la botte de la péninsule italienne. Ce n'est pas avec une poignée de dinars qu'il a pu faire un tel voyage.

1.3 - Le voyage vers la France

Le tueur remonte toute la péninsule italienne. Avec quels moyens ? En train, en stop ? A pied ?

1.4 - La frontière passoire

La frontière française est une passoire trouée. Une raquette incapable de refouler les indésirables. En train, y-a-t-il eu des contrôles ?  Il débarque à Nice deux jours avant de commettre son forfait. Qui  l'a accuelli et hébergé ? Nous soupçonnons que Nice héberge une 5e colonne jihadiste ? 

2 - Nice et sa 5e colonne jihadiste

Le tunisien conducteur du camion fou qui a tué 86 personnes et blessé 450 autres a bien bénéficié de complicités : une 5e colonne serait installée à Nice ? L'enquête sur l'assassinat du 29 octobre dernier a permis l'arrestation de deux personnes qui auraient aidé le tueur. Où sont les bagages du tueur ? Son sac retrouvé dans l'église après qu'il ait été neutralise par la police ne contenait qu'un couteau et deux téléphones ! Où est le reste ?

L'enquête se poursuit. Souhaitons que l'état de santé de ce Brahim Issaoui s'améliore et qu'il puisse nous révêler ce qu'il sait. Dans ce cas précis, il s'agit de démanteler la 5e colonne jihadiste qui se cache dans les quartiers nord

3 - Réaffirmer la souveraineté française

Frontex, l'organisme européen censé vérifier les entrées sur le territoire européen devait exercer son contrôle à Lampedusa, citadelle avancée de l'Europe, visée depuis la Tunisie et la Libiye proches.  Il semble bien que la passoire trouée soit là ! 

La sécurité ne se decrété pas, elle se construit. Faute d'une politique européenne de contrôle des immigrations aux frontières, la France doit remettre en vigueur les contrôles aux frontières en plus de Frontex. La Marine Nationale doit surveiller plus étroitement la navigation et dissuader les navires bergers des mers de croiser dans ces parages. Les embarcations poubelles doivent être secourues et leurs passagers refoulés vers leur point de départ.

C'est le prix à payer. Les candidats à l'asile politique retenus doivent être "épluchés" sur le modèle de ce que les britanniques avaient mis en place en 1940 : Patriotic school.

Publié le 31/10/2020 ¤ 08:16  - 1 commentaire - |     |

-

-

-


Les commentateurs, ce matin 30 octobre 2020, soulignent la naïveté de ceux qui nous gouvernent et acceptent des immigrants sans contrôle :

  • un faux mineur pakistanais attaque au hachoir deux journalistes près des anciens locaux de Charlie Hebdo, le 25 septembre dernier
  • un jeune réfugié tchetchène égorge et décapite un professeur le 16 octobre dernier à 400 m du collège de Conflans-Sainte-Honorine,
  • un faux réfugié tunisien débarqué à Lampedusa début septembre égorge une femme de 70 ans et un sacristain dans une basilique de Nice, poignarde une femme de 30 ans qui s'échappe pour aller mourir dans un bar voisin.

Nous en avons assez ! 

Jean Peuplus


Contribution validée par le Webmestre.

logo_citoyens34-100x33.jpg en deuil !

Publié le 30/10/2020 ¤ 07:43  - 2 commentaires - |     |