En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Epidémies
 
 
 
 

Blog - Epidémies


David contre Goliath : acte 2 supporteurs  -  par   Argos_Panoptes|Administrateurs

Le monde des tricheurs ne gagnera pas

L'hebdomadaire Paris-Match a tenu parole. Dans son numéro 3717 du 30/07 au 5/08/2020, le docteur Philippe Gorny argumente en faveur des médecins qui ont prescrit et continuenl à prescrire l'HydroxyChloroQuine (HCQ) en association avec l'AzythroMycine, au stade précoce (au début) de la maladie CoVid-19 provoquée par le SARS-CoV-2 (CoronaVirus ou « Virus Chinois »). 

1 - Les vertueux vs les tricheurs

Les médecins vertueux sont ceux qui s'honorent en respectant le serment dit « serment d'Hippocrate ». Ce n'est pas anodin quoi que puissent en penser certains, en France, en Europe et dans le Monde. Nous donnons ici le texte du Conseil National de l'Ordre des Médecins. Nous citons un extrait (le 2e alinéa) :

« Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. ».

Face à un malade qui doit être guéri, un essai randomisé sert à quoi ? Un de mes amis a participé à des essais thérapeutiques il y a quelques années mais il n'était par en danger de mort ! Face au CoVid-19, les patients sont en danger de mort, il y a eu des morts, certains en ont réchappé avec des séquelles. Les traiter à l'eau claire ou avec des comprimés d'amidon de maïs est CRIMINEL. 

Le Professeur Dominique Baudoin, médecin Général, Inspecteur du Service de Santé des Armées, spécialisé en épidémiologie et santé publique; cité par Paris-Match :

« un groupe témoin n'était pas nécessaire : diverses études, notamment chinoises, avaient déterminé que le portage du Sars-CoV-2 est en moyenne de 15 à 20 jours, parfois un peu plus long. [...] Avec l'HydroxyChloroQuine-aziithromycine (HCQ+AZT) le portage n'était plus que de 5 à 10 jours. ».

Le premier étudiant en médecine en concluerait que l'HCQ-AZT permet de diminuer la charge virale, l'AZT évitant une surinfection bactérienne. Le Professeur Didier Raoult, éminent médecin a honoré son serment d'Hippocrate. Devant des urgences potentiellement mortelles, il a refusé l'attitude « normative » du groupe témoin destiné à être traité par « le lit, une soupe et du doliprane ». Il a usé, envers et contre des « tricheurs » de son droit de médecin de prescrire un traitement qu'il estimait decoir rétablir, préserver et promouvoir la santé dans tous ses éléments ... ». Il a honoré son serment, envers et contre les études bidonnées publiées par The Lancet et consorts ! Nous posons la question ? Qui, en France, a pris cette étude reconnue foireuse comme argent comptant ? La liste est longue ! Pourquoi tricher et mettre en jeu la survie de malades (patients très patients).

2 - Traitement peu coûteux vs traitement  rémunérateur

2.1 - La chloroquine et l'hydroxychloroquine

La chloroquine et l'hydoxychloroquine constituent un traitement peu onéreux. Sa production ne rapporte rien à l'industrie pharmaceutique mondiale (BigPharma ou Goliath). Plusieurs décennies d'utilisation en respectant des dosages reconnus (ce qui fait le poison, c'est la dose !) ont permis sa vente libre en pharmacie en France jusqu'à la fin 2019-début 2020 (13 janvier 202, réglementation Buzyn classant l'HCQ substance vénéneuse). Il y a là l'évidence du désintéressement pécuniaire des médecins qui l'ont prescrit (Raoult, Perrone, Douste-Blazy, ...). On savait il y a 50 ans (quand j'en prenais à titre préventif contre le paludisme) qu'à forte dose (un tube entier) le médicament devenait un poison mortel ! Une coalition centralisée a conduit à l'interdiction de la vente libre de ces substances, sans prescription, réservant l'usage au seul milieu hospitalier. Cette coalition a porté atteinte à la liberté de prescription des médecins français ! Nos facultés de médecine seraient-elles des fabriques d'incompétents ?

Des études foireuses (commandées par qui ? pourquoi ?) ont tenté de discréditer un traitement reconnu efficace ailleurs qu'en France. Le Professeur Christian Perrone a détaillé les pays qui ont reconnu l'efficacité (scandale 6, pp. 87-105). Nous renvoyons à son livre « Y-a-t-il un erreur qu'ils n'ont pas commise  » (Albin Michel, 2020). Il met en cause un membres éminents de la coalition (p. 91, 92). Certain-e-s ont été entendu par les commissions d'enquête parlementaire.

Les comprimés sont fabriqués en quantités (Bayer, Israël, ...). On traite en Italie, en Pologne, en Espagne, au Portugal, en Grèce, au Maroc, au Sénégal et différents pays du continent africain. La Russie s'est renseignée (efficacement ?) et a échangé avec la Chine. Les données chinoises (niées en France !) affirment l'efficacité de la chloroquine ou l'HCQ (étude Chen et alii., citée par Perronne, p. 98-99).

Le France se distingue (qui ? au plus haut niveau ?). Qui sont les gaulois réfractaires, le peuple ou son gouvernement ? L'ANSM ? La liste des vertueux qui soutiennent leur collègue Raoult s'allonge : 

  • Professeur Fabien Calvo (ancien directeurs scientifique de l'Institut National du Cancer),
  • Professeur Jean-Luc Harousseau (ancien président de la Haute-Autorité de Santé),
  • Professeur Dominique Maranchini (ancien directeur de l'Agence nationale de la Santé et du Médicament).

« Chers Gaulois, le chef Verantorix interdit pourtant la distribution de la potion magique du druide Raoultix. » persifle le Professeur Christian Perronne (p. 104). A-t-il oublié son serment d'Hippocrate ou a-t-il, En Marche, abandonné sa profession pour devenir un énarque-médecin ? Persiflez, persiflez, il en restera toujours quelque chose !

L'article de Paris-Match précité donne les études suivantes qui confirment les propriétés préventives de l'HCQ :

  • Dr. Takashima Mikami (Ecole de Médecine de Mount Sinaï, New-York) 6.493 patients ;
  • système de Santé Henry Ford 2.541 personnes infectées ;
  • Portugal : 26.815 patients infectés SARS-CoViD-2 positifs, 333.489 non infectés.

Les études montrent l'efficacité du traitement HCQ+AZT. Les taux de mortalité liés à la pandémie sont les plus faibles, mondialement, là où l'HCQ est largement employé pour soigner les syndromes habituels de maladies auto-immunes. 

Que nous proposent les supporteurs d'autres traitements ?

2.2 -  REMDESIVIR

Le REMDESIVIR est un antiviral cité dans le dictionnaire VIDAL. La fiche de ce célèbre dictionnaire médical est affolante comme le prix de 2.300 $ le traitement de cinq jours. Son efficacité est prouvée dans le cas d'un coronavirus du chat. Son prix est dissuasif !  « Le remdésivir, a été utilisé ponctuellement contre le SARS-CoV-2 » selon Le Vidal. Parce que GS-441524 (la molécule de base « un analogue nucléosidique de l'adénosine qui perturbe l'ARN polymérase» est active contre le SARS-CoV-2 in vitro, le remdésivir a été administré à un premier patient de l'état de Washington (États-Unis) dès fin janvier 2020, sous la forme d'une ATU nominative ("compassionate use"). Vous avez bien lu "utilisation compassionnelle" ! Ques aquo ?

Le docteur Philippe Gorny met en évidence les « effets indésirables fréquents et parfois lourds (insuffisance rénale ... ».

L'Agence Européenne du Médicament a passé une commande aux laboratoires GILEAD de 30.000 traitements à 2.300 $ (2.100 € environ). 

2.3 - Une membre de la Commission parlementaire d'enquête parle

Le médecin Martine Wonner, députée ex En Marche et membre du nouveau groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité a été interviewée par Sud Radio. Ecoutez son interview du 3 juillet 2020. Cette lionne a la crinière flamboyante est digne de son serment d'Hippocrate et de la mission que lui a confié le peuple du Bas-Rhin en l'élisant députée.

Bravo. Elle n'a pas sa langue dans sa poche :

« Si on rembobine le fil, on découvre que tous les membres du Conseil scientifique ont été financés par des gros laboratoires pharmaceutiques. [...] Le système est gangréné."
 Discussion avec Martine Wonner, qui siège à la commission d'enquête parlementaire de l'Assemblée Nationale.Après son entretien choc sur SUD Radio, la députée et médecin psychiatre s'exprime à cœur ouvert en visio conférence avec Silvano Trotta. »

Nous avons d'elle d'autres interviews et d'autres avis. Sa qualité de médecin professorable, de député de la Nation, sa pratique de médecin psychiâtre lui ont permis de mettre à jour, officiellement, des faits dont nous vous laissons découvrir la gravité. Celà rejoint les propos du professeur Christian Perrone.

Un scandale d'état serait-ils sous toute cette affaire ? Avons nous des ministres conseillés, mal conseillés, par des conseillers manquant à ce point d'intégrité ?

3 - Epilogue provisoire du scandale

J'ai un doute de dire épilogue ! J'ai rajouté provisoire. Il s'agit d'un scandale dit le docteur Gorny. Merci docteur, je ne suis qu'un simple docteur (non-médecin) en sciences biologiques. Mes maîtres m'ont appris à examine la « vérité terrain ». Ils sont les héritiers de la prestigieuse Faculté de Médecine de Montpellier. Le site Wikipedia annonce la couleur : des poursuite judiciaires ! Les hautes-autorités qui sont géré la crise vont-elles passer à travers ? Il est vrai que par les temps qui courent, nous, contribuables et citoyens, voyons, entendons, etc. la valse des milliards d'euros en Europe ! Nous sommes endettés pour nos générations futures !

Inexorablement, la machine à dérouler la vérité, la Commission parlementaire d'enquête avance. Ce sont des citoyens honnêtes ! Ils se battent pour les générations à venir. Ils ont passé à la moulinette d'éminents parsonnages qui devront rendre des comptes à la Justice de notre pays. On s'honore du titre de Citoyen.

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

Nous sommes d'accord avec le docteur Gorny et tout ceux qui on honoré leur serment d'Hippocrate en ne se compromettant pas dans des conflits d'intérêt avec BigPharma. Nous mettons en exergue la conclusion du docteur Philippe Gorny : 

« A terme, David finira par gagner la reconnaissance mondiale car n'a jamais triché. Á Goliath reviendront la honte et le discrédit. »

Nous conclurons en soulignant l'impressionnante progression du SARS-CoV-2 aux USA malgré la puissance de ce Goliath de l'industrie pharmaceutique ? Aux USA, ce 5 août 2020,  4.698.818 cas. Le nombre de décès ce jour est de 733 morts en 24h, soit 155.204 décès au total. Il est vrai que dans ce pays, la carte vitale n'existe pas, c'est la carte bancaire qui chauffe. 

Que fait GILEAD ? Son traitement est il si efficace que celà !

Le monde des tricheurs ne gagnera pas

L'hebdomadaire Paris-Match a tenu parole. Dans son numéro 3717 du 30/07 au 5/08/2020, le docteur Philippe Gorny argumente en faveur des médecins qui ont prescrit et continuenl à prescrire l'HydroxyChloroQuine (HCQ) en association avec l'AzythroMycine, au stade précoce (au début) de la maladie CoVid-19 provoquée par le SARS-CoV-2 (CoronaVirus ou « Virus Chinois »). 

1 - Les vertueux vs les tricheurs

Les médecins vertueux sont ceux qui s'honorent en respectant le serment dit « serment d'Hippocrate ». Ce n'est pas anodin quoi que puissent en penser certains, en France, en Europe et dans le Monde. Nous donnons ici le texte du Conseil National de l'Ordre des Médecins. Nous citons un extrait (le 2e alinéa) :

« Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. ».

Face à un malade qui doit être guéri, un essai randomisé sert à quoi ? Un de mes amis a participé à des essais thérapeutiques il y a quelques années mais il n'était par en danger de mort ! Face au CoVid-19, les patients sont en danger de mort, il y a eu des morts, certains en ont réchappé avec des séquelles. Les traiter à l'eau claire ou avec des comprimés d'amidon de maïs est CRIMINEL. 

Le Professeur Dominique Baudoin, médecin Général, Inspecteur du Service de Santé des Armées, spécialisé en épidémiologie et santé publique; cité par Paris-Match :

« un groupe témoin n'était pas nécessaire : diverses études, notamment chinoises, avaient déterminé que le portage du Sars-CoV-2 est en moyenne de 15 à 20 jours, parfois un peu plus long. [...] Avec l'HydroxyChloroQuine-aziithromycine (HCQ+AZT) le portage n'était plus que de 5 à 10 jours. ».

Le premier étudiant en médecine en concluerait que l'HCQ-AZT permet de diminuer la charge virale, l'AZT évitant une surinfection bactérienne. Le Professeur Didier Raoult, éminent médecin a honoré son serment d'Hippocrate. Devant des urgences potentiellement mortelles, il a refusé l'attitude « normative » du groupe témoin destiné à être traité par « le lit, une soupe et du doliprane ». Il a usé, envers et contre des « tricheurs » de son droit de médecin de prescrire un traitement qu'il estimait decoir rétablir, préserver et promouvoir la santé dans tous ses éléments ... ». Il a honoré son serment, envers et contre les études bidonnées publiées par The Lancet et consorts ! Nous posons la question ? Qui, en France, a pris cette étude reconnue foireuse comme argent comptant ? La liste est longue ! Pourquoi tricher et mettre en jeu la survie de malades (patients très patients).

2 - Traitement peu coûteux vs traitement  rémunérateur

2.1 - La chloroquine et l'hydroxychloroquine

La chloroquine et l'hydoxychloroquine constituent un traitement peu onéreux. Sa production ne rapporte rien à l'industrie pharmaceutique mondiale (BigPharma ou Goliath). Plusieurs décennies d'utilisation en respectant des dosages reconnus (ce qui fait le poison, c'est la dose !) ont permis sa vente libre en pharmacie en France jusqu'à la fin 2019-début 2020 (13 janvier 202, réglementation Buzyn classant l'HCQ substance vénéneuse). Il y a là l'évidence du désintéressement pécuniaire des médecins qui l'ont prescrit (Raoult, Perrone, Douste-Blazy, ...). On savait il y a 50 ans (quand j'en prenais à titre préventif contre le paludisme) qu'à forte dose (un tube entier) le médicament devenait un poison mortel ! Une coalition centralisée a conduit à l'interdiction de la vente libre de ces substances, sans prescription, réservant l'usage au seul milieu hospitalier. Cette coalition a porté atteinte à la liberté de prescription des médecins français ! Nos facultés de médecine seraient-elles des fabriques d'incompétents ?

Des études foireuses (commandées par qui ? pourquoi ?) ont tenté de discréditer un traitement reconnu efficace ailleurs qu'en France. Le Professeur Christian Perrone a détaillé les pays qui ont reconnu l'efficacité (scandale 6, pp. 87-105). Nous renvoyons à son livre « Y-a-t-il un erreur qu'ils n'ont pas commise  » (Albin Michel, 2020). Il met en cause un membres éminents de la coalition (p. 91, 92). Certain-e-s ont été entendu par les commissions d'enquête parlementaire.

Les comprimés sont fabriqués en quantités (Bayer, Israël, ...). On traite en Italie, en Pologne, en Espagne, au Portugal, en Grèce, au Maroc, au Sénégal et différents pays du continent africain. La Russie s'est renseignée (efficacement ?) et a échangé avec la Chine. Les données chinoises (niées en France !) affirment l'efficacité de la chloroquine ou l'HCQ (étude Chen et alii., citée par Perronne, p. 98-99).

Le France se distingue (qui ? au plus haut niveau ?). Qui sont les gaulois réfractaires, le peuple ou son gouvernement ? L'ANSM ? La liste des vertueux qui soutiennent leur collègue Raoult s'allonge : 

  • Professeur Fabien Calvo (ancien directeurs scientifique de l'Institut National du Cancer),
  • Professeur Jean-Luc Harousseau (ancien président de la Haute-Autorité de Santé),
  • Professeur Dominique Maranchini (ancien directeur de l'Agence nationale de la Santé et du Médicament).

« Chers Gaulois, le chef Verantorix interdit pourtant la distribution de la potion magique du druide Raoultix. » persifle le Professeur Christian Perronne (p. 104). A-t-il oublié son serment d'Hippocrate ou a-t-il, En Marche, abandonné sa profession pour devenir un énarque-médecin ? Persiflez, persiflez, il en restera toujours quelque chose !

L'article de Paris-Match précité donne les études suivantes qui confirment les propriétés préventives de l'HCQ :

  • Dr. Takashima Mikami (Ecole de Médecine de Mount Sinaï, New-York) 6.493 patients ;
  • système de Santé Henry Ford 2.541 personnes infectées ;
  • Portugal : 26.815 patients infectés SARS-CoViD-2 positifs, 333.489 non infectés.

Les études montrent l'efficacité du traitement HCQ+AZT. Les taux de mortalité liés à la pandémie sont les plus faibles, mondialement, là où l'HCQ est largement employé pour soigner les syndromes habituels de maladies auto-immunes. 

Que nous proposent les supporteurs d'autres traitements ?

2.2 -  REMDESIVIR

Le REMDESIVIR est un antiviral cité dans le dictionnaire VIDAL. La fiche de ce célèbre dictionnaire médical est affolante comme le prix de 2.300 $ le traitement de cinq jours. Son efficacité est prouvée dans le cas d'un coronavirus du chat. Son prix est dissuasif !  « Le remdésivir, a été utilisé ponctuellement contre le SARS-CoV-2 » selon Le Vidal. Parce que GS-441524 (la molécule de base « un analogue nucléosidique de l'adénosine qui perturbe l'ARN polymérase» est active contre le SARS-CoV-2 in vitro, le remdésivir a été administré à un premier patient de l'état de Washington (États-Unis) dès fin janvier 2020, sous la forme d'une ATU nominative ("compassionate use"). Vous avez bien lu "utilisation compassionnelle" ! Ques aquo ?

Le docteur Philippe Gorny met en évidence les « effets indésirables fréquents et parfois lourds (insuffisance rénale ... ».

L'Agence Européenne du Médicament a passé une commande aux laboratoires GILEAD de 30.000 traitements à 2.300 $ (2.100 € environ). 

2.3 - Une membre de la Commission parlementaire d'enquête parle

Le médecin Martine Wonner, députée ex En Marche et membre du nouveau groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité a été interviewée par Sud Radio. Ecoutez son interview du 3 juillet 2020. Cette lionne a la crinière flamboyante est digne de son serment d'Hippocrate et de la mission que lui a confié le peuple du Bas-Rhin en l'élisant députée.

Bravo. Elle n'a pas sa langue dans sa poche :

« Si on rembobine le fil, on découvre que tous les membres du Conseil scientifique ont été financés par des gros laboratoires pharmaceutiques. [...] Le système est gangréné."
 Discussion avec Martine Wonner, qui siège à la commission d'enquête parlementaire de l'Assemblée Nationale.Après son entretien choc sur SUD Radio, la députée et médecin psychiatre s'exprime à cœur ouvert en visio conférence avec Silvano Trotta. »

Nous avons d'elle d'autres interviews et d'autres avis. Sa qualité de médecin professorable, de député de la Nation, sa pratique de médecin psychiâtre lui ont permis de mettre à jour, officiellement, des faits dont nous vous laissons découvrir la gravité. Celà rejoint les propos du professeur Christian Perrone.

Un scandale d'état serait-ils sous toute cette affaire ? Avons nous des ministres conseillés, mal conseillés, par des conseillers manquant à ce point d'intégrité ?

3 - Epilogue provisoire du scandale

J'ai un doute de dire épilogue ! J'ai rajouté provisoire. Il s'agit d'un scandale dit le docteur Gorny. Merci docteur, je ne suis qu'un simple docteur (non-médecin) en sciences biologiques. Mes maîtres m'ont appris à examine la « vérité terrain ». Ils sont les héritiers de la prestigieuse Faculté de Médecine de Montpellier. Le site Wikipedia annonce la couleur : des poursuite judiciaires ! Les hautes-autorités qui sont géré la crise vont-elles passer à travers ? Il est vrai que par les temps qui courent, nous, contribuables et citoyens, voyons, entendons, etc. la valse des milliards d'euros en Europe ! Nous sommes endettés pour nos générations futures !

Inexorablement, la machine à dérouler la vérité, la Commission parlementaire d'enquête avance. Ce sont des citoyens honnêtes ! Ils se battent pour les générations à venir. Ils ont passé à la moulinette d'éminents parsonnages qui devront rendre des comptes à la Justice de notre pays. On s'honore du titre de Citoyen.

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

Nous sommes d'accord avec le docteur Gorny et tout ceux qui on honoré leur serment d'Hippocrate en ne se compromettant pas dans des conflits d'intérêt avec BigPharma. Nous mettons en exergue la conclusion du docteur Philippe Gorny : 

« A terme, David finira par gagner la reconnaissance mondiale car n'a jamais triché. Á Goliath reviendront la honte et le discrédit. »

Nous conclurons en soulignant l'impressionnante progression du SARS-CoV-2 aux USA malgré la puissance de ce Goliath de l'industrie pharmaceutique ? Aux USA, ce 5 août 2020,  4.698.818 cas. Le nombre de décès ce jour est de 733 morts en 24h, soit 155.204 décès au total. Il est vrai que dans ce pays, la carte vitale n'existe pas, c'est la carte bancaire qui chauffe. 

Que fait GILEAD ? Son traitement est il si efficace que celà !

Fermer

citoyen34
Publié le 05/08/2020 ¤ 07:22   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par Peresiffleur le 05/08/2020 ¤ 10:31

Le cordonnier est mal chaussé ! Comment les USA qui possèdent une puissante industrie pharmaceutique ont-il pu en arriver à 155.000 décès ? Où est l'efficacité du médicament. 

A 2.300 € le traitement, les chats américains ont de la chance de pouvoir échapper au COVID des chats ! Qu'en pensent nos énarques et nos oligarques européens ? Faire gagner de l'argent €uropéen à GILEAD sur notre dos de Contribuables ex consfinés ? Sommes nous des cons-finis comme dit notre Pierre Perret ?

Pére Siffleur

cool wink smile biggrin cry mad

Réaction n°2 

 par AsterixFurax le 07/08/2020 ¤ 16:20

Indigné de ce j'ai entendu de l'interviev de Mme le Docteur Martine Whonner ! Tous pourris ? Le vieux chinois Mao ne disait-il pas que le poisson pourrit par la tête ?