En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Epidémies
 
 
 
 

Blog - Epidémies


A vos masques citoyens  -  par   webmaster

A vos masques, citoyens, masquez vos bataillons

Le virus SARS-CoV-2 responsable de la maladie CoViD-19 circule toujours dans notre pays et en Europe. Notre très cher Pierre Perret a la dent dure. Son humour décapant ne fait pas de cadeaux à personne et a dû en toucher plus d'un-une. Jugez-en par vous même. C'est pas si bête : médecins, gestionnaires, petits marquis à la dignité en deuil, ... mais bien rémunérés, chargeant le dos de la Princesse.

 Nous ne somme pas des cons comme le dit la chanson. Nous sommes des citoyens et un citoyen ne s'abstient pas de voter ! Il vote, il se déplace ! S'abstenir à un scrutin, c'est abdiquer la seule souveraineté, c'est laisser faire.  Voter, c'est affirmer sa dignité de citoyen.

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

L'actualité est très fournie. Les élections municipales ont amené des nouveaux : horreur, des écolos ! Des villes ont basculé mais avec une abstention jamais vue !  Plus de 60% des électeurs ne se sont pas déplacés. Perpignan, Montpellier, ... ont vu des petits nouveaux prendre les rênes du pouvoir. 

Les nouveaux dirigeants

Nous avons changé de Primature : le « Monsieur Déconfinement », M. Jean Castex, est devenu le locataire de Matignon, le Premier de nos serviteurs (ministre signifie serviteur !, minister). Oui, il est Gascon, oui il est énarque, oui il a un accent qui fleure bon la Gascogne, oui il a été maire de Prades (PO, 66). Il y a eu de valeureux gascons qui ont défendu la France, les armes à la main. Nous pensons au Gascon d'Artagnan, le mousquetaire du roi de France ! Mordiou ! Flamberge au vent ! Ca va sauter ! Fini de se terrer dans les Préfectures, sous un parapluie largement ouvert. Les Préfets portent la casquette et la veste croisée des officiers de marine : Marine oblige ! Le métier de Préfet est celui d'un Haut-Fonctionnaire d'autorité dans une subdivision territoriale (région, département, canton).

Les discours de politique générale (il reste 600 jours avant les [élections] Présidentielles) ont fleuri : celui de notre Président et celui de notre Premier Ministre. Cap sur la reconquête des territoires : territoires départementaux, territoires perdus de la République ! On se préoccupe enfin de communautés ethnico-religieuses qui s'en tamponnent des lois de la République et veulent nous imposer les leurs !  Les salafistes, puisqu'il faut les nommer par leur nom, n'ont rien à faire dans notre pays : dehors, ouste, kharj, barra, ... La Loi de la République est au-dessus de toutes les lois religieuses : la laïcité reconnait à tous les citoyens la liberté de pensée et de culte. Personne n'a le droit d'imposer à ses voisins ses convictions et ses rites ni de sanctionner quiconque pour ses convictions ni ses actes. La République et ses lois doivent s'imposer à tous. Le travail du Gouvernement, des forces de sécurité et des tribunaux est de faire respecter les lois. Avant de songer à de nouvelles lois, faisons respecter celles qui existent. Nos policiers, gendarmes et pompiers doivent pouvoir circuler partout et faire respecter leur uniforme. Monsieur le Ministre de l'Intérieur : des actes, assez de paroles !

Une vieille connaissance, le Préfet Pierre de Bousquet de Florian, anciennement Préfet de la Région Languedoc-Roussillon et Préfet de l'Hérault (2012-2015) est choisi par le nouveau ministre de l'Intérieur comme « bras droit » (Hebdomadaire L'Agglorieuse n° 859 du 15 juillet 2020). Le Coordonateur national du renseignement et de la lutte anti-terroriste devient n° 2 du Ministère de l'Intérieur le 13 juillet 2020, date à laquelle il est nommé directeur de cabinet du ministre de l'IntérieurGérald Darmanin. Un signal fort aux « hambalites » modernes que sont nos salafistes !

Des masques et des tests !

Lors de son interview du 14 juillet dernier, le Président a déclaré qu'il fallait rendre le masque obligatoire le 1er août ! Pourquoi attendre ? M. Castex, notre d'Artagnan de 1er Ministre déclarait que le masque serait obligatoire le 20 juillet. Pourquoi pas TOUT DE SUITE ! Masque obligatoire dans tous les lieux publics ou recevant du public.

Dans son émission sur La Cinq du 16 juillet 2020, Mme Caroline Roux faisait dire à ses cinq invités « c'est demain qu'il faut rendre le masque obligatoire ». Les cinq médecins, unanimes, sous le regard alternativement sévère ou souriant du Professeur Anne-Claude Crémieux, nous ont expliqué que, comme le furet de la comptine, il court, il court le SRAS-CoV-2. Il est passé par ici, il repassera par là. Il court en Mayenne : un foyer d'infection. Sept foyers (nous n'aimons pas le terme "clustere"), le seuil d'alerte dépassé, ... 

Le masque dit chirurgical a manqué en France au début de la pandémie. Nous n'en manquons plus en France ! Plus d'excuse « ça ne sert à rien ». Il faut porter cette barrière qui protège son porteur mais aussi les autres contre les éternuements et les postillons du porteur. Le virus est sournois, il est capable d'infecter sans que des symptômes ne se manifestent ! Le porteur sain est contaminant et ne le sait pas. Sauf à passer un test de dépistage. C'est le 2e acte de lutte contre le virus : le dépister, aprés lui avoir opposé une barrière sous la forme du masque.

Alors, à vos masques, Citoyens. Faites vous dépister ! C'est ça ou le confinement à nouveau.

Le webmaster
Ingénieur de recherches bio-informaticien
AA-IHEDN (1985)

A vos masques, citoyens, masquez vos bataillons

Le virus SARS-CoV-2 responsable de la maladie CoViD-19 circule toujours dans notre pays et en Europe. Notre très cher Pierre Perret a la dent dure. Son humour décapant ne fait pas de cadeaux à personne et a dû en toucher plus d'un-une. Jugez-en par vous même. C'est pas si bête : médecins, gestionnaires, petits marquis à la dignité en deuil, ... mais bien rémunérés, chargeant le dos de la Princesse.

 Nous ne somme pas des cons comme le dit la chanson. Nous sommes des citoyens et un citoyen ne s'abstient pas de voter ! Il vote, il se déplace ! S'abstenir à un scrutin, c'est abdiquer la seule souveraineté, c'est laisser faire.  Voter, c'est affirmer sa dignité de citoyen.

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

L'actualité est très fournie. Les élections municipales ont amené des nouveaux : horreur, des écolos ! Des villes ont basculé mais avec une abstention jamais vue !  Plus de 60% des électeurs ne se sont pas déplacés. Perpignan, Montpellier, ... ont vu des petits nouveaux prendre les rênes du pouvoir. 

Les nouveaux dirigeants

Nous avons changé de Primature : le « Monsieur Déconfinement », M. Jean Castex, est devenu le locataire de Matignon, le Premier de nos serviteurs (ministre signifie serviteur !, minister). Oui, il est Gascon, oui il est énarque, oui il a un accent qui fleure bon la Gascogne, oui il a été maire de Prades (PO, 66). Il y a eu de valeureux gascons qui ont défendu la France, les armes à la main. Nous pensons au Gascon d'Artagnan, le mousquetaire du roi de France ! Mordiou ! Flamberge au vent ! Ca va sauter ! Fini de se terrer dans les Préfectures, sous un parapluie largement ouvert. Les Préfets portent la casquette et la veste croisée des officiers de marine : Marine oblige ! Le métier de Préfet est celui d'un Haut-Fonctionnaire d'autorité dans une subdivision territoriale (région, département, canton).

Les discours de politique générale (il reste 600 jours avant les [élections] Présidentielles) ont fleuri : celui de notre Président et celui de notre Premier Ministre. Cap sur la reconquête des territoires : territoires départementaux, territoires perdus de la République ! On se préoccupe enfin de communautés ethnico-religieuses qui s'en tamponnent des lois de la République et veulent nous imposer les leurs !  Les salafistes, puisqu'il faut les nommer par leur nom, n'ont rien à faire dans notre pays : dehors, ouste, kharj, barra, ... La Loi de la République est au-dessus de toutes les lois religieuses : la laïcité reconnait à tous les citoyens la liberté de pensée et de culte. Personne n'a le droit d'imposer à ses voisins ses convictions et ses rites ni de sanctionner quiconque pour ses convictions ni ses actes. La République et ses lois doivent s'imposer à tous. Le travail du Gouvernement, des forces de sécurité et des tribunaux est de faire respecter les lois. Avant de songer à de nouvelles lois, faisons respecter celles qui existent. Nos policiers, gendarmes et pompiers doivent pouvoir circuler partout et faire respecter leur uniforme. Monsieur le Ministre de l'Intérieur : des actes, assez de paroles !

Une vieille connaissance, le Préfet Pierre de Bousquet de Florian, anciennement Préfet de la Région Languedoc-Roussillon et Préfet de l'Hérault (2012-2015) est choisi par le nouveau ministre de l'Intérieur comme « bras droit » (Hebdomadaire L'Agglorieuse n° 859 du 15 juillet 2020). Le Coordonateur national du renseignement et de la lutte anti-terroriste devient n° 2 du Ministère de l'Intérieur le 13 juillet 2020, date à laquelle il est nommé directeur de cabinet du ministre de l'IntérieurGérald Darmanin. Un signal fort aux « hambalites » modernes que sont nos salafistes !

Des masques et des tests !

Lors de son interview du 14 juillet dernier, le Président a déclaré qu'il fallait rendre le masque obligatoire le 1er août ! Pourquoi attendre ? M. Castex, notre d'Artagnan de 1er Ministre déclarait que le masque serait obligatoire le 20 juillet. Pourquoi pas TOUT DE SUITE ! Masque obligatoire dans tous les lieux publics ou recevant du public.

Dans son émission sur La Cinq du 16 juillet 2020, Mme Caroline Roux faisait dire à ses cinq invités « c'est demain qu'il faut rendre le masque obligatoire ». Les cinq médecins, unanimes, sous le regard alternativement sévère ou souriant du Professeur Anne-Claude Crémieux, nous ont expliqué que, comme le furet de la comptine, il court, il court le SRAS-CoV-2. Il est passé par ici, il repassera par là. Il court en Mayenne : un foyer d'infection. Sept foyers (nous n'aimons pas le terme "clustere"), le seuil d'alerte dépassé, ... 

Le masque dit chirurgical a manqué en France au début de la pandémie. Nous n'en manquons plus en France ! Plus d'excuse « ça ne sert à rien ». Il faut porter cette barrière qui protège son porteur mais aussi les autres contre les éternuements et les postillons du porteur. Le virus est sournois, il est capable d'infecter sans que des symptômes ne se manifestent ! Le porteur sain est contaminant et ne le sait pas. Sauf à passer un test de dépistage. C'est le 2e acte de lutte contre le virus : le dépister, aprés lui avoir opposé une barrière sous la forme du masque.

Alors, à vos masques, Citoyens. Faites vous dépister ! C'est ça ou le confinement à nouveau.

Le webmaster
Ingénieur de recherches bio-informaticien
AA-IHEDN (1985)

Fermer

citoyen34
Publié le 17/07/2020 ¤ 07:57   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !