En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Islamisme assassin
 
 
 
 

Blog - Islamisme assassin


Un petit voyou "sans histoires"  -  par   Citoyen34

Un petit voyou présenté par sa famille comme "sans histoires", franco-marocain" par la presse, a provoqué le 23 mars 2018 un bain de sans dans une petite ville de l'Aude. Ceux qui donnent ces informations dans les médias ne mesurent pas l'erreur profonde dans laquelle se trouvent les services de renseignement et de sécurité qui inscrivent ce genre d'individu dans le fichier "S" puis laissent tomber leur surveillance.

Les islamistes qui se radicalisent pratiquent la "taquya", stratégie de dissimulation hypocrite : ils cachent leur radicalité. Le nôtre portait pourtant un signe indiscutable, une barbe fournie, hideuse, symbole de son obédience.

Une question : comment un tel individu né au Maroc a pu être naturalisé Français. Mon père qualifiait ces individus de "Français synthétiques" (mauvaise synthèse !). Loin de moi l'intention de jeter la pierre aux bons français naturalisés, respectueux de la loi et remerciant tous les jours la France de les avoir accueillis, éduqués et envoyés dans l'ascenseur social.

Un petit voyou trafiquant de drogue, "inoffensif" ? Il a tué, laissé derrière lui la signature sanglante d'un islamiste radicalisé, assassin au nom d'un état dit "islamique", ramassis d'assassins qui s'en est pris à des policiers, des clients et employés et sa dernière victime, un héros de notre gendarmerie Nationale.

Je me souviens que dans la loi, au moment de ma naturalisation, figurait un article prévoyant la déchéance de nationalité pendant une période probatoire de 10 ans pour un auteur de délits. Un français par naturalisation se doit d'être irréprochable. Pas de trafic de drogue, pas de prison.

L'état de sujet de sa Majesté le Roi du Maroc est inaliénable, même pendant plusieurs générations ! M. Radouane Lakdim, après avoir purgé sa peine de prison aurait dû être déchu de sa nationalité française et expulsé vers de pays de ses ancêtres, le Maroc. Des voyous, on n'en veut pas ! Hélas, le Maroc ne veut pas récupérer les siens et continue à produire et exporter de la drogue.

Rappelons le souvenir de ces tabors, tirailleurs, "indigènes"  morts pour la France ! Ils nous aidé à vaincre le nazisme. Il y a certainement de bons citoyens respectueux de nos lois à qui des individus terroristes portent tort.

Un petit voyou présenté par sa famille comme "sans histoires", franco-marocain" par la presse, a provoqué le 23 mars 2018 un bain de sans dans une petite ville de l'Aude. Ceux qui donnent ces informations dans les médias ne mesurent pas l'erreur profonde dans laquelle se trouvent les services de renseignement et de sécurité qui inscrivent ce genre d'individu dans le fichier "S" puis laissent tomber leur surveillance.

Les islamistes qui se radicalisent pratiquent la "taquya", stratégie de dissimulation hypocrite : ils cachent leur radicalité. Le nôtre portait pourtant un signe indiscutable, une barbe fournie, hideuse, symbole de son obédience.

Une question : comment un tel individu né au Maroc a pu être naturalisé Français. Mon père qualifiait ces individus de "Français synthétiques" (mauvaise synthèse !). Loin de moi l'intention de jeter la pierre aux bons français naturalisés, respectueux de la loi et remerciant tous les jours la France de les avoir accueillis, éduqués et envoyés dans l'ascenseur social.

Un petit voyou trafiquant de drogue, "inoffensif" ? Il a tué, laissé derrière lui la signature sanglante d'un islamiste radicalisé, assassin au nom d'un état dit "islamique", ramassis d'assassins qui s'en est pris à des policiers, des clients et employés et sa dernière victime, un héros de notre gendarmerie Nationale.

Je me souviens que dans la loi, au moment de ma naturalisation, figurait un article prévoyant la déchéance de nationalité pendant une période probatoire de 10 ans pour un auteur de délits. Un français par naturalisation se doit d'être irréprochable. Pas de trafic de drogue, pas de prison.

L'état de sujet de sa Majesté le Roi du Maroc est inaliénable, même pendant plusieurs générations ! M. Radouane Lakdim, après avoir purgé sa peine de prison aurait dû être déchu de sa nationalité française et expulsé vers de pays de ses ancêtres, le Maroc. Des voyous, on n'en veut pas ! Hélas, le Maroc ne veut pas récupérer les siens et continue à produire et exporter de la drogue.

Rappelons le souvenir de ces tabors, tirailleurs, "indigènes"  morts pour la France ! Ils nous aidé à vaincre le nazisme. Il y a certainement de bons citoyens respectueux de nos lois à qui des individus terroristes portent tort.

Fermer

citoyen34
Publié le 24/03/2018 ¤ 07:21   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !