En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Epidémies
 
 
 
 

Blog - Epidémies


Gestion de la crise sanitaire COVID-19  -  par   Jacobin34

Déconfinement : chronique

Sommaire

Le déconfineur

Silence on tourne

La conf de presse du 19/04/2020


Le vieux Chinois Mao Zedong disait « qu'importe q'un chat soit noir ou blanc pourvu qu'il attrape des souris » ! Dans la crise qui nous frappe, cet adage prend toute sa force ! Il convient, en cas de crise grave, de développer une stratégie adaptée avec les bons acteurs, les vrais spécialistes ! 

Depuis le 11 Mars 2020, les Français ont commencé à prendre conscience de l'acuité de la situation, sa gravité. Un spécialiste, une personne compétente a commencé à être invité sur les chaîne de télévision, Alain Bauer, un criminologue qui n'a pas mâché ses mots. Son interview dans le site de l'Opinion. est celle d'un analyste, d'un criminologue pointu ! La sortie du déconfinement est une sortie de crise.

Le déconfineur en chef

Le gouvernement a fait un choix. La délicate mission du déconfinement a été confiée à un délégué inter-ministériel nommé par notre Premier Ministre. Il s'agit d'un maire du sud de la France, M. Jean Castex (LR) de Prades (PO), au pied du Canigou. C'est une mission périlleuse qui lui a été confiée. C'est un énarque (promotion Victor Hugo), président de la Communauté de Communes « Conflent Canigó ». Est-il vraiment la bonne personne ? « The right man in the right place » comme diraient nos amis anglais. Ce serait l'homme de confiance de Monsieur le Premier Ministre ? On retrouve là la famille ENA dont depuis une vingtaine d'années l'Association des Contribuables de l'Hérault dénonçait les collusions dangereuses. Y aurait-il là du copinage ? On voit l'ouvrier au pied de l'échelle, la truelle à la main. Depuis l'intervention télévisée du chef de l'état le 13 avril 2020, bien des choses devaient changer. Espérons, dans l'intérêt général, dans l'intérêt du pays, que ce sera le bon cheval, lui et son équipe.

On apprend que le 6 octobre, il avait été nommé « délégué interministériel aux jeux Olympiques et Paralympiques, titulaire ». Sa nomination comme délégué interministériel au déconfinement a été annoncée le 2 avril 2020 par le Premier Ministre.

Le chef de l'état, le 13 avril, a fixe le début du déconfinement au 11 mai 2020. Il y a 11 jours de passés, a-t-il abandonné la préparation des JO ? Ou court-il deux lièvres à la fois ?

Silence, on tourne

2 avril 2020 : nomination du délégué interministériel au déconfinement. Un Haut-fonctionnaire chevronné ! Sa discrétion commence à nous inquièter ! 

3 avril 2020 : quid ?

4 avril 2020 : quid ?

...

17 avril 2020 : aucune trace d'un plan de déconfinement sauf que les élèves des écoles, collèges et lycées vont reprendre les cours ! Les personnes âgées (17 millions) sortiront en dernier du déconfinement. Personne ne parle du déconfineur ! Pourtant, il faudrait vraiment une pédagogie ! Nous observons dans la rue, ici, dans l'Hérault, un relâchement ! On veut savoir ce qui se passera ! Y-a-t-il un pilote dans le bateau ! Il y a pourtant une porte-parole du gouvernement ?

M. Trump, déconfineur en chef des États-Unis, annonce qu'il va réouvrir les écoles ! Les émissions se succèdent ?

18 avril 2020 : Anne ma soeur Anne, ne vois tu rien venir ? Ça discute beaucoup sur les médias ! On nous annonce une intervention du Premier Ministre et de son Ministre de la Santé pour demain 19 avril. Où est notre père Joseph ?


19 avril 2020 : On voit venir, enfin ! Une conférence de presse de 2h1/2. Le Premier Ministre M. Edouard Philippe et par le Ministre de la Santé M. Olivier Véran ont pris la place du porte-parole du gouvernement si bête. Le ton est modeste, le parler vrai. Des décisions sont prises, des dates fixées :

  • autorisation avec précautions de visites  des familles dans les EPHAD.
  • M. Castex travaille, il consulte.
  • il faut casser le chaîne de transmission.
  • On nous annonce un débat dans nos chambres de députés et Sénat.
  • Le déconfinement sera progressif.
  • Des tests seront disponibles pour dépister les porteurs de virus et les isoler.
  • Le traçage des contacts d'un porteur de virus qui a déclaré sa maladie devra être mené.

Et la cerise sur le gâteau, au moment où des Préfets se sont opposés à des mesures de bon sens des maires, les Préfets (et sous-Préfets) travailleront avec les Maires. Le rôle des Maires, connaisseurs du terrain, devient un élément clef. Les Maires, contrairement à ce qu'on pouvait penser, ne sont pas interdits de décisions, ils devront bien argumenter.

Les personnes fragiles ne feront pas l'objet d'un confinement autoritaire perçu comme discriminatoire. Chacun sera mis devant ses responsabilités et son civisme.

Le problème des écoles est sensible. Le rescolarisation sera progressive, au cas par cas.

Enfin, officiellement, le rôle du masque est reconnu :

  • barrière pour empêcher la contamination par d'éventuels porteurs, il fait obstacle à la nébulisation de gouttelettes vecteurs du virus,
  • barrière pour empêcher un citoyen sain d'aspirer les gouttelettes nébulisées par un porteur asymptômatique ou un malade en début.

Les masques, n'en déplaise à M. le Ministre de l'Intérieur, démontrent leur utilité. Ils seront obligatoires dans les transports en commun.

Fin avril, le plan de déconfinement sera publié.

Déconfinement : chronique

Sommaire

Le déconfineur

Silence on tourne

La conf de presse du 19/04/2020


Le vieux Chinois Mao Zedong disait « qu'importe q'un chat soit noir ou blanc pourvu qu'il attrape des souris » ! Dans la crise qui nous frappe, cet adage prend toute sa force ! Il convient, en cas de crise grave, de développer une stratégie adaptée avec les bons acteurs, les vrais spécialistes ! 

Depuis le 11 Mars 2020, les Français ont commencé à prendre conscience de l'acuité de la situation, sa gravité. Un spécialiste, une personne compétente a commencé à être invité sur les chaîne de télévision, Alain Bauer, un criminologue qui n'a pas mâché ses mots. Son interview dans le site de l'Opinion. est celle d'un analyste, d'un criminologue pointu ! La sortie du déconfinement est une sortie de crise.

Le déconfineur en chef

Le gouvernement a fait un choix. La délicate mission du déconfinement a été confiée à un délégué inter-ministériel nommé par notre Premier Ministre. Il s'agit d'un maire du sud de la France, M. Jean Castex (LR) de Prades (PO), au pied du Canigou. C'est une mission périlleuse qui lui a été confiée. C'est un énarque (promotion Victor Hugo), président de la Communauté de Communes « Conflent Canigó ». Est-il vraiment la bonne personne ? « The right man in the right place » comme diraient nos amis anglais. Ce serait l'homme de confiance de Monsieur le Premier Ministre ? On retrouve là la famille ENA dont depuis une vingtaine d'années l'Association des Contribuables de l'Hérault dénonçait les collusions dangereuses. Y aurait-il là du copinage ? On voit l'ouvrier au pied de l'échelle, la truelle à la main. Depuis l'intervention télévisée du chef de l'état le 13 avril 2020, bien des choses devaient changer. Espérons, dans l'intérêt général, dans l'intérêt du pays, que ce sera le bon cheval, lui et son équipe.

On apprend que le 6 octobre, il avait été nommé « délégué interministériel aux jeux Olympiques et Paralympiques, titulaire ». Sa nomination comme délégué interministériel au déconfinement a été annoncée le 2 avril 2020 par le Premier Ministre.

Le chef de l'état, le 13 avril, a fixe le début du déconfinement au 11 mai 2020. Il y a 11 jours de passés, a-t-il abandonné la préparation des JO ? Ou court-il deux lièvres à la fois ?

Silence, on tourne

2 avril 2020 : nomination du délégué interministériel au déconfinement. Un Haut-fonctionnaire chevronné ! Sa discrétion commence à nous inquièter ! 

3 avril 2020 : quid ?

4 avril 2020 : quid ?

...

17 avril 2020 : aucune trace d'un plan de déconfinement sauf que les élèves des écoles, collèges et lycées vont reprendre les cours ! Les personnes âgées (17 millions) sortiront en dernier du déconfinement. Personne ne parle du déconfineur ! Pourtant, il faudrait vraiment une pédagogie ! Nous observons dans la rue, ici, dans l'Hérault, un relâchement ! On veut savoir ce qui se passera ! Y-a-t-il un pilote dans le bateau ! Il y a pourtant une porte-parole du gouvernement ?

M. Trump, déconfineur en chef des États-Unis, annonce qu'il va réouvrir les écoles ! Les émissions se succèdent ?

18 avril 2020 : Anne ma soeur Anne, ne vois tu rien venir ? Ça discute beaucoup sur les médias ! On nous annonce une intervention du Premier Ministre et de son Ministre de la Santé pour demain 19 avril. Où est notre père Joseph ?


19 avril 2020 : On voit venir, enfin ! Une conférence de presse de 2h1/2. Le Premier Ministre M. Edouard Philippe et par le Ministre de la Santé M. Olivier Véran ont pris la place du porte-parole du gouvernement si bête. Le ton est modeste, le parler vrai. Des décisions sont prises, des dates fixées :

  • autorisation avec précautions de visites  des familles dans les EPHAD.
  • M. Castex travaille, il consulte.
  • il faut casser le chaîne de transmission.
  • On nous annonce un débat dans nos chambres de députés et Sénat.
  • Le déconfinement sera progressif.
  • Des tests seront disponibles pour dépister les porteurs de virus et les isoler.
  • Le traçage des contacts d'un porteur de virus qui a déclaré sa maladie devra être mené.

Et la cerise sur le gâteau, au moment où des Préfets se sont opposés à des mesures de bon sens des maires, les Préfets (et sous-Préfets) travailleront avec les Maires. Le rôle des Maires, connaisseurs du terrain, devient un élément clef. Les Maires, contrairement à ce qu'on pouvait penser, ne sont pas interdits de décisions, ils devront bien argumenter.

Les personnes fragiles ne feront pas l'objet d'un confinement autoritaire perçu comme discriminatoire. Chacun sera mis devant ses responsabilités et son civisme.

Le problème des écoles est sensible. Le rescolarisation sera progressive, au cas par cas.

Enfin, officiellement, le rôle du masque est reconnu :

  • barrière pour empêcher la contamination par d'éventuels porteurs, il fait obstacle à la nébulisation de gouttelettes vecteurs du virus,
  • barrière pour empêcher un citoyen sain d'aspirer les gouttelettes nébulisées par un porteur asymptômatique ou un malade en début.

Les masques, n'en déplaise à M. le Ministre de l'Intérieur, démontrent leur utilité. Ils seront obligatoires dans les transports en commun.

Fin avril, le plan de déconfinement sera publié.

Fermer

citoyen34
Publié le 15/04/2020 ¤ 10:01   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par Peresiffleur le 17/04/2020 ¤ 09:39

Le cardinal de Richelieu, grand homme d'état, Ministre d'état du roi Louis XIV (1624-1642), avait un conseiller occulte, discret et gris. C'était le Père Joseph, un moine capucin. Ce capucin fut surnommé l'éminence grise.

Monsieur Jean Castex est-il une éminence grise ? Il n'est pas moine, il n'en est pas moins bien payé ! eek

Réaction n°2 

 par Peresiffleur le 20/04/2020 ¤ 09:27

19 avril 2020 : grand raoût. Le Primat des Ministres et le Ministre de la Santé s'expriment ! Le père Joseph alias Jean Castex travaille. Il consulte. Il travaillerait avec :

  • les Collectivités territoriales,
  • les syndicats,
  • les organisations patronnales,
  • ...

Silence, on tourne.