En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Fraude fiscale
 
 
 
 

Blog - Fraude fiscale


La fraude fiscale : arme contre la democratie  -  par   Contribuable34

Un ami de notre site que je nommerais « Citoyen de Lattes », me communique une adresse d'un document sur YouTube : une interview de Madame Monique Pinçon-Charlot sur France24.

logo_YouTube.jpg

Je l'ai visionnée et vous en livre un résumé.  Et d'abord un extrait de sa fiche Wikipedia.

« Monique Pinçon-Charlot, née Monique Charlot le  à Saint-Étienne, est une sociologue française. Elle a été directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), rattachée à l'Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO) de l'Université de Paris-VIII, jusqu'à son départ à la retraite en 2007. Durant toute sa carrière, elle a travaillé en collaboration principale avec son mari Michel Pinçon, également sociologue. Ensemble, ils ont coécrit la majeure partie de leurs ouvrages qui traitent des classes supérieures de la société (en particulier de la grande bourgeoisie parisienne), à travers des concepts tels que la ségrégation urbaine, l'homogamie ou encore la reproduction sociale.
En 2014, Monique Pinçon-Charlot a été élevée au grade de chevalier de la Légion d'honneur après 48 ans de services au sein du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. ».

Elle présente une BD sur l'affaire Cahuzac et en arrive à l'oligarchie actuelle.

vignette_Invitee_du_jour.jpg

En gros, Mme Pinçon-Charlot dénonce la fraude fiscale comme une arme dont le pouvoir politique et principalement le Président de la République se servent pour asservir le peuple. Une accusation grave.

L'interview met aussi en cause la responsabilité de la classe politique dans le dérèglement climatique.

M. Emmanuel Macron en prend plein pour son grade. Nous laissons les avis à celle qui les exprime. Elle dénonce le copinage du Président à ses camarades de classe. Une oligarchie hautement prédatrice ? Que faire ?

Nous restons dubitatifs.

Contribuable34

Un ami de notre site que je nommerais « Citoyen de Lattes », me communique une adresse d'un document sur YouTube : une interview de Madame Monique Pinçon-Charlot sur France24.

logo_YouTube.jpg

Je l'ai visionnée et vous en livre un résumé.  Et d'abord un extrait de sa fiche Wikipedia.

« Monique Pinçon-Charlot, née Monique Charlot le  à Saint-Étienne, est une sociologue française. Elle a été directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), rattachée à l'Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO) de l'Université de Paris-VIII, jusqu'à son départ à la retraite en 2007. Durant toute sa carrière, elle a travaillé en collaboration principale avec son mari Michel Pinçon, également sociologue. Ensemble, ils ont coécrit la majeure partie de leurs ouvrages qui traitent des classes supérieures de la société (en particulier de la grande bourgeoisie parisienne), à travers des concepts tels que la ségrégation urbaine, l'homogamie ou encore la reproduction sociale.
En 2014, Monique Pinçon-Charlot a été élevée au grade de chevalier de la Légion d'honneur après 48 ans de services au sein du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. ».

Elle présente une BD sur l'affaire Cahuzac et en arrive à l'oligarchie actuelle.

vignette_Invitee_du_jour.jpg

En gros, Mme Pinçon-Charlot dénonce la fraude fiscale comme une arme dont le pouvoir politique et principalement le Président de la République se servent pour asservir le peuple. Une accusation grave.

L'interview met aussi en cause la responsabilité de la classe politique dans le dérèglement climatique.

M. Emmanuel Macron en prend plein pour son grade. Nous laissons les avis à celle qui les exprime. Elle dénonce le copinage du Président à ses camarades de classe. Une oligarchie hautement prédatrice ? Que faire ?

Nous restons dubitatifs.

Contribuable34

Fermer

citoyen34
Publié le 01/05/2019 ¤ 10:23   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !