En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Citoyenneté
 
 
 
 

Blog - Citoyenneté


Le grand cercle des oligarques  -  par   Jacou-le-Croquant

Nous nous sommes connectés à Wikipédia et nous établissons, autant que faire se peut, les liens pour que notre lecteur puisse se renseigner sur les personnes ou les entités de l'oligarchie citées ici. Le grand cercle ou le collier étrangleur ?

--------------------------------------------------------------------------

Monsieur François RUFFIN n’aime pas Monsieur Emmanuel MACRON, notre Président de la République. Ils ne vivent pas dans la même sphère bien qu’ayant fréquenté le même lycée de Lille, à deux ans d’intervalle. Son livre commence par une citation :

« Le danger aujourd’hui est que la direction des affaires soit accaparée par des oligarchies de compétences associées aux puissances d’argent. » (Paul RICOEUR). 

C’est ce que nous trouvons dans ce livre « Ce pays que tu ne connais pas » (Les Arénes éd., 2019). Le chapitre (p. 75) «énarque : Le temps des parrains ». S’agirait-il de parrains mafieux ? L’auteur cite Henry Hermand (P. 76), un industriel épris de politique au service de son protégé Emmanuel MACRON. Le quotidien du soir « Le Monde » publiait sur eux, lors du décès en 2016 du protecteur oligarque  :

« Davantage qu’un soutien, un financier, un compagnon de route, Emmanuel Macron a perdu, en cet automne humide, un ami, un père de substitution. ».

Auparavant, il avait ouvert son carnet d’adresses, introduit le futur président aux bons endroits : Michel Rocard, Louis Schweitzer, Pascal Lamy, le Nouvel Observateur, Terra Nova, Fondation Saint-Simon, la revue Idées, … en bref toute la proclamée « social-démocratie ». Puis Jean-Pierre Chevênement est cité. Avec sa compagne (recrutée à Saint-Louis de Gonzague), le futur "Jupiter" « tisse une toile de connivences ». Il est cité comme un homme « de réseaux », des réseaux dormants qu'il saura réveiller l’heure venue.

 

Ici (p. 82) apparaissent Édouard Philippe et Cédric Villani et le programme « Young Leaders » de la French American Foundation (FAF), un incubateur d’oligarchie (selon Mediapart) atlantiste, mondialiste, libre-échangiste, … pour faire encore grossir le carnet d’adresses du futur président.

 

L’auteur cite le « Bilderberg » (p. 83), un groupe confidentiel qui réunit chaque année une centaine de personnalités, des oligarques (affaires, politique, médias, diplomatie, …). Sont cités :

  • Henri de Castries (PDG AXA, dirige le groupe Bilderberg (ou Cercle du) et préside l’Institut Montaigne), un ami de longue date, « qui patronne (à ses heures) le Collège des Bernardins »,
  • Laurent Bigorne, hébergeur à ses débuts du mouvement En Marche,
  • Bertrand Collomb, ex PDG de LAFARGE et membre du Bilderberg et de la Commission Trilatérale (émanation du Cercle du Bilderberg),
  • Patricia Barbizet (qui dirige la holding de la famille Pinault), présidente du Club « Le Siècle » (un club d’influence), membre du comité directeur du Bilderberg et de La Trilatérale,
  • Anne Lauvergeon, ancienne Pdg d’AREVA, membre de la Trilatérale,
  • Michel Pébereau ex Pdg de BNP-Paribas, président un temps de l’Institut ASPEN-France, …

 

Sont cités aussi des amis de longue date ayant suivi une formation d’officiers de réserve puis l’ENA (promotion Voltaire : François Hollande, Ségolène Royal, Dominique de Villepin, Michel Sapin, …).

 

La cerise sur le gâteau des « parrains » est cité : Monsieur Jean-Pierre JOUYET, ami de longue date, influent Inspecteur général des Phynances « marié à une autre Brigitte, héritière de la famille Taittinger (qui siège au conseil d’administration de [groupe] Suez, de HSBC France, de la FNAC-DARTY ». Haut-fonctionnaire, il est passé de la direction du Trésor à celle de la Banque Barclays, un socialiste tendance Gracques (rose très pâle) à secrétaire d’état aux affaires européennes de Nicolas Sarkozy : « la politique, la banque, la haute administration, il a tout fait » !!! Directeur de l’Inspection générale des Phynances en 2005, il prend M. MACRON « sous son aile ». Le reste coule de la haute-source. Il sera introduit dans l’équipe de campagne Hollande puis « secrétaire général adjoint » de l’élysée et enfin il appuiera la nomination comme Ministre de l’économie de M. MACRON, auparavant proposé au Cercle Bilderberg. Comme le dit François Ruffin « le grand monde est un petit monde, qui se croise et se re-croise ». Un grand cercle qui ressemble à un collier étrangleur.

 

M. Emmanuel Macron, Président de la République dit « Je me suis fait tout seul ! ». Avec un sacré « piston » fait des milliers de liens, ce que les gens polis appellent « relations ». Le grand cercle n’est qu’un collier étrangleur, de ceux  qu’on utilise pour dresser les chiens. François Ruffin (pp. 122-123) rappelle la fable de La Fontaine « Le loup et le chien » et dit « je le voyais, le collier qui se resserre autour de votre nuque, à vous étrangler, à vous étouffer. Ils vous ont si bien nourri, si bien rempli votre gamelle, vous êtes aujoud’hui leur créature, leur toutou, ils vous tiennent par la laisse. ». Nous laissons nos lecteurs juges.

Au Venezuela, les amis de MM. Mélanchon et Ruffin affament le peuple et accusent les USA de complot. En France, une oligarchie a pris le pouvoir avec son jockey, nous vendons nos biens à des puissances étrangères ou à des grands groupes. Nous ne voulons ni des amis de Maduro ni ceux qui ont rempli la gamelle de celui qui éructait avec des trémolos dans la voix « Nous allons sauver la France, vive la République, vive la France ! », une France endettée, désindustrialisée, qui veut jouer dans la cour des grands et donne les leçons venant de son « Jupiter » tonnant. L'argent doit servir notre pays en enrichissant nos concitoyens, tout travail doit être rémunéré à son juste prix. Une juste retraite égale pour tous est un droit acquis par le travail. Quel est le montant de la CSG payé par les oligarques, par les dépensocrates ?

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

 

Nous nous sommes connectés à Wikipédia et nous établissons, autant que faire se peut, les liens pour que notre lecteur puisse se renseigner sur les personnes ou les entités de l'oligarchie citées ici. Le grand cercle ou le collier étrangleur ?

--------------------------------------------------------------------------

Monsieur François RUFFIN n’aime pas Monsieur Emmanuel MACRON, notre Président de la République. Ils ne vivent pas dans la même sphère bien qu’ayant fréquenté le même lycée de Lille, à deux ans d’intervalle. Son livre commence par une citation :

« Le danger aujourd’hui est que la direction des affaires soit accaparée par des oligarchies de compétences associées aux puissances d’argent. » (Paul RICOEUR). 

C’est ce que nous trouvons dans ce livre « Ce pays que tu ne connais pas » (Les Arénes éd., 2019). Le chapitre (p. 75) «énarque : Le temps des parrains ». S’agirait-il de parrains mafieux ? L’auteur cite Henry Hermand (P. 76), un industriel épris de politique au service de son protégé Emmanuel MACRON. Le quotidien du soir « Le Monde » publiait sur eux, lors du décès en 2016 du protecteur oligarque  :

« Davantage qu’un soutien, un financier, un compagnon de route, Emmanuel Macron a perdu, en cet automne humide, un ami, un père de substitution. ».

Auparavant, il avait ouvert son carnet d’adresses, introduit le futur président aux bons endroits : Michel Rocard, Louis Schweitzer, Pascal Lamy, le Nouvel Observateur, Terra Nova, Fondation Saint-Simon, la revue Idées, … en bref toute la proclamée « social-démocratie ». Puis Jean-Pierre Chevênement est cité. Avec sa compagne (recrutée à Saint-Louis de Gonzague), le futur "Jupiter" « tisse une toile de connivences ». Il est cité comme un homme « de réseaux », des réseaux dormants qu'il saura réveiller l’heure venue.

 

Ici (p. 82) apparaissent Édouard Philippe et Cédric Villani et le programme « Young Leaders » de la French American Foundation (FAF), un incubateur d’oligarchie (selon Mediapart) atlantiste, mondialiste, libre-échangiste, … pour faire encore grossir le carnet d’adresses du futur président.

 

L’auteur cite le « Bilderberg » (p. 83), un groupe confidentiel qui réunit chaque année une centaine de personnalités, des oligarques (affaires, politique, médias, diplomatie, …). Sont cités :

  • Henri de Castries (PDG AXA, dirige le groupe Bilderberg (ou Cercle du) et préside l’Institut Montaigne), un ami de longue date, « qui patronne (à ses heures) le Collège des Bernardins »,
  • Laurent Bigorne, hébergeur à ses débuts du mouvement En Marche,
  • Bertrand Collomb, ex PDG de LAFARGE et membre du Bilderberg et de la Commission Trilatérale (émanation du Cercle du Bilderberg),
  • Patricia Barbizet (qui dirige la holding de la famille Pinault), présidente du Club « Le Siècle » (un club d’influence), membre du comité directeur du Bilderberg et de La Trilatérale,
  • Anne Lauvergeon, ancienne Pdg d’AREVA, membre de la Trilatérale,
  • Michel Pébereau ex Pdg de BNP-Paribas, président un temps de l’Institut ASPEN-France, …

 

Sont cités aussi des amis de longue date ayant suivi une formation d’officiers de réserve puis l’ENA (promotion Voltaire : François Hollande, Ségolène Royal, Dominique de Villepin, Michel Sapin, …).

 

La cerise sur le gâteau des « parrains » est cité : Monsieur Jean-Pierre JOUYET, ami de longue date, influent Inspecteur général des Phynances « marié à une autre Brigitte, héritière de la famille Taittinger (qui siège au conseil d’administration de [groupe] Suez, de HSBC France, de la FNAC-DARTY ». Haut-fonctionnaire, il est passé de la direction du Trésor à celle de la Banque Barclays, un socialiste tendance Gracques (rose très pâle) à secrétaire d’état aux affaires européennes de Nicolas Sarkozy : « la politique, la banque, la haute administration, il a tout fait » !!! Directeur de l’Inspection générale des Phynances en 2005, il prend M. MACRON « sous son aile ». Le reste coule de la haute-source. Il sera introduit dans l’équipe de campagne Hollande puis « secrétaire général adjoint » de l’élysée et enfin il appuiera la nomination comme Ministre de l’économie de M. MACRON, auparavant proposé au Cercle Bilderberg. Comme le dit François Ruffin « le grand monde est un petit monde, qui se croise et se re-croise ». Un grand cercle qui ressemble à un collier étrangleur.

 

M. Emmanuel Macron, Président de la République dit « Je me suis fait tout seul ! ». Avec un sacré « piston » fait des milliers de liens, ce que les gens polis appellent « relations ». Le grand cercle n’est qu’un collier étrangleur, de ceux  qu’on utilise pour dresser les chiens. François Ruffin (pp. 122-123) rappelle la fable de La Fontaine « Le loup et le chien » et dit « je le voyais, le collier qui se resserre autour de votre nuque, à vous étrangler, à vous étouffer. Ils vous ont si bien nourri, si bien rempli votre gamelle, vous êtes aujoud’hui leur créature, leur toutou, ils vous tiennent par la laisse. ». Nous laissons nos lecteurs juges.

Au Venezuela, les amis de MM. Mélanchon et Ruffin affament le peuple et accusent les USA de complot. En France, une oligarchie a pris le pouvoir avec son jockey, nous vendons nos biens à des puissances étrangères ou à des grands groupes. Nous ne voulons ni des amis de Maduro ni ceux qui ont rempli la gamelle de celui qui éructait avec des trémolos dans la voix « Nous allons sauver la France, vive la République, vive la France ! », une France endettée, désindustrialisée, qui veut jouer dans la cour des grands et donne les leçons venant de son « Jupiter » tonnant. L'argent doit servir notre pays en enrichissant nos concitoyens, tout travail doit être rémunéré à son juste prix. Une juste retraite égale pour tous est un droit acquis par le travail. Quel est le montant de la CSG payé par les oligarques, par les dépensocrates ?

ici_on_s-honore_du_titre_de_citoyen.jpg

 

Fermer

citoyen34
Publié le 26/03/2019 ¤ 08:14   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par PereSiffleur le 06/04/2019 ¤ 20:59

Quelque temps auparavant, un autre auteur, un journaliste nommé Vincent Jauvert, a publié en 2018 un livre qui vaut son pesant de moutarde anti-oligarchie "Les Intouchables d'état" (Robert Laffont ed., 2018). Ce livre se recoupe bien avec celui de Ruffin et va même plus loin dans l'exploration des sangsues de la haute-fonction publique dont les retraites dorées ou les traitements de luxe pompent nos finances.

On y retrouve les mêmes noms mais aussi d'autres voyageurs qui font le pantouflage et le rétropantouflage.