En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Les bons élèves de la fiscalité locale
 
 
 
 

Les bons élèves de la fiscalité locale

La revue mensuelle CAPITAL (n° 319, avril 2018, pp. 65-67) nous apporte un peu d'air frais dans un paysage peu rafraîchissant de la gabegie et de l'incurie des dépensocrates de nos collectivités territoriales.

Le Directeur de la Fondafip leur a consacré un livre, l'IMPGT (Aix-Marseille) donne aussi son avis. Il ne s'agit pas de licornes ou de loups-garous ni de monstres mas tout simplement d'élus territoriaux vertueux, des oiseaux rares, trop rares encore ! Ils ont fait baisser leurs budgets, se sont attaqués aux budgets de fonctionnement et ont comprimé leurs investissements sans les suppriemer.

1 - La dépensocratie montpellièraine

Rappelons pour mémoire le combat de plus de 20 ans de l'Association des Contribuables de l'Hérault contre les dépensocrates de tout poils et les écornifleurs. Ce combat est épuisant face aux célébrités disparues comme Georges FRECHE. Pour lui, rien n'était trop beau ni assez cher. Associons lui au passage M. André VEZINHET, M. Jean-Pierre MOURE et Mme Hélène MANDROUS Tous ont leur heure de gloire dont a hérité Monsieur le Président actuel de la Métropole. De grands projets inutiles : Hôtel de ville, Amétyst, Maera, Pierres-VIves, le Prao, ...

A des niveaux de responsabilité, nous ne citerons personne mais ils ont été nombreux à contribuer à dépenser nos finances. Les écornifleurs étaient bien attablés autour de la motte de beurre.

1.1 - La collectivité département épinglée

La collectivité qui gère le département (nous l'appellerons CD34) est épinglée dans le numéro 316 (janvier 2018, p. 667), dans un article comportant un florilège des collectivités les plus généreuses en congés de tout poils. 

CD34, pour la durée du travail qui devrait être de 1.607 heures/an , est côté à 1.501 h/an (il est bien précisé département).  CAPITAL dit « Grâce à leurs ponts et congés exceptionnels les 3.257 employés du département accusent un retard annuel de 343.939 heures par rapport à la durée légale, soit un temps de travail perdu pour la collectivité équivalent à 214 emplois à temps plein. ». Comme dit la chanson de Jacques Higelin « Poil dans la main payé à rien foutre ... ».

1.2 - La Commune de Montpellier

La commune, l'agglo et la métropole qui lui a succèdé sont issus du même moule d'où sont sortis les personnels du CD34. CAPITAL n'a pas agrafé cette collectivité, dommage car du temps de Georges FRECHE, il y avait une prime d'assiduité pour le personnel assidu (ou peu absentéiste).

L'actuel maire ne semble pas prendre le chemin des économies vertueuses.

2 - Les décideurs économes et leurs cités

2.1 - Les collectivités vertueuses

Selon CAPITAL  d'avril 2018  (p. 65--67) cette espèce raree existe mais n'est pas encore assez nombreuse. CAPIAL cite :

  • la Région Ile-de-France qui déménage son siège en banlieue et résilie de nombreuses locations de bureaux dans Paris, taillant dans ses dépenses de prestige et arrêtant de financer des dispositifs hors compétences légales.
  • les départements alsaciens qui contrôlent mieux le RSA et accompagnent les bénéficiaires.
  • Cannes qui réduit son parc automobile de 25%.
  • Villeubanne qui investit pour économiser l'énergie,
  • l'Isère qui a augmenté le temps de travail des agents territoriaux.
  • Poissy nettoie ses rues avec l'eau gratuite d'une source non potable de son territoire.
  • Wesquehal a réduit son personnel et abaissé le budget de son personnel ; les frais de représentation des élus ont été rabotés voire supprimés.

En cherchant bien, à MONTPELLIER la Surdouée, il faudra  agir.

2.2 - Les grands projets inutiles de Montpellier

Depuis l'arrivée de feu Georges FRECHE (25 mars 1977), l'ère de communication coûteuse et du bling-bling a comlmencé. Professeur de droit (romain) ce monsieur a su tirer parti de toutes les failles du droit pour mettre en place une dépensocratie.

Les successeurs ont continué dans la voie dépensière et le clientélisme de fonctionnaires territoriaux.

3 - Il faut suivre les bons exemples !

Du temps de l'Association des Contribuables de l'Hérault, nous avions adapté les paroles du Ca Ira en remplaçant le mot aristocrate par dépensocrate. Nous n'irons pas jusqu'à pendre ceux-ci, ça ne se fait plus.

Il faut qu'une réforme profonde de l'Etat fasse que les avis des Cours des Comptes (nationale et régionales) débouche sur de vraies poursuites engageant la responsabilité personnelle des présidents des assemblées territoriales délibérantes. Il faut mettre fin à l'irresponsabilité ! ! !

Mots-clés associés

citoyen34
Dernière modification : 08/06/2018 ¤ 18:34
Catégorie : Bases citoyennes - Fiscalité
Page lue 9515 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !