En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Observatoire de la laïcité
 
 
 
 

Observatoire de la laïcité

Selon l'Observatoire de la laïcité, « La laïcité repose sur trois principes et valeurs : la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public, la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions. ».

Selon l'hebdomadaire « Marianne » n° 1094 du 2 au 8 mars 2018 (pages 38-40), un rapport a été remis par un préfet, M. Gilles Clavreuil (26 février 2018). Nous découvrons une polémique sur le rôle de l'Observatoire de la laïcité dans sa mission. L'hebdo Marianne (page 49) met en cause le Directeur de l'Observatoire de la laïcité (services du Premier Ministre). Nous découvrons que l'observatoire vient de publier son rapport annuel en mai 2018. L'hebdo Marianne pose une question brutale « A quoi sert Jean-Louis Bianco ? ». Un des reproches qui lui est fait est son angélisme et ses relations avec des organisations musulmanes très conservatrices !

L'«Union des Familles Laïques » déclare « Rapport Clavreul sur la laïcité : retour à la réalité après 10 ans de déni ? ». D'où les interrogations et la commande du rapport Clavreul pour y voir plus clair. Et la réponse en catastrophe du rapport annuel 2017-2018 de l'Observatoire alors que l'année 2018  n'est pas terminée.

Foin de toutes polémiques. La situation est grave, les territoires perdus de notre république augmentent, les vociférations islamistes des assassins de citoyens désarmés et innocents se multiplient. M. Macron a gardé M. Bianco au chaud alors que son bilan consterne. Défendu par Mme Ségolène Royal contre M. Manuel Valls, M. hollande n'a pas voulu trancher. Est-ce que cette situation peut durer ?

Il semble que la controverse se résume à une question. M. Bianco dessert-il la cause pour laquelle on l'a nommé ? Les droits de l'homme, valeur républicaine fondamentale ne saurait cautionner des croyances et une idéologie qui nient leur existence en jouant sur les mots. Le blasphème n'est pas reconnu par nos lois ! La suprématie de la loi d'un dieu sur les lois de la République est inadmissible ! Nous ne stigmatisons personne au nom de sa religion mais nous n'admettons pas de brandir le nom d'une divinité pour tuer des innocents ! Ceux qui prêchent ces doctrines doivent impitoyablement être expulsés de notre territoire. Un délai de 9 mois pour expulser un imam radical n'est pas admissible. La République a le droit de se défendre et de défendre ses citoyens.

Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.

Mots-clés associés

citoyen34
Dernière modification : 21/05/2018 ¤ 09:28
Catégorie : Bases citoyennes - Liberté religieuse
Page lue 7889 fois