En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Le serpent change de peau, non de nature.   Proverbe persan
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   L'arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse.   Proverbe africain
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque : plus ils sont hauts, moins ils servent.   Clémenceau
Texte à méditer :   La Vérité pour ceinture, la cuirasse de la Justice, ...   Ephésiens 6-14
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Monsieur, ce que j'admire en vous, c'est que vous avez le courage d'être vous-même ; avec tout ce que cela comporte de ridicule !   Jean Devos
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Il ne faut pas craindre les tyrans mais ceux qui les laissent faire.   Jeanne Vandeschooten

Notre doctrine

Nous allons vers la création d'une association de contribuables de l'Hérault, avec votre soutien. Nous sommes là pour vous défendre, nous ne diffusons pas l'identité, les coordonnées, de ceux qui nous contactent et qui respectent les lois et les règles de la bienséance et de la politesse en usage dans notre pays. Ni droite ni gauche, ni centre, AU-DESSUS. Pour notre pays, dans le strict respect des lois, de tous nos concitoyens. Ce site est à vous : un blog, recueil de vos doléances, d'accès libre. 
Halte aux privilèges indûs, halte aux grands projets inutiles, aux présidents de comités théodule, ministres, députés, sénateurs, hauts-fonctionnaires, roitelets de campagnes, grassement payés, aux dépensocrates, à ceux qui vivent aux crochets de l'État avec nos impôts ! 

Vous êtes ici :   Accueil » La réserve citoyenne
 
 

Bases citoyennes

Clliquez sur les menus.

Calendrier

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

La réserve citoyenne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.citoyen34.fr/data/fr-articles.xml

Depuis la «suspension» du Service national, les armées se sont professionalisées. Le creuset national d'intégration et de formation à la citoyenneté s'est éteint avec la fermeture des casernes. C'est ainsi que dans notre ville de Montpellier, s'est établi un «désert militaire». Seule subsiste la Gendarmerie Nationale qui a investi une partie des anciens locaux de l'École d'Application Interarmes (EAI). Le reste des installations militaires a peu à peu disparu sous le béton de l'urbanisation galopante. Une partie de l'ancienne EAI va être dévorée par les bétonneurs.

Il reste aux citoyens imprégnés de l'esprit de défense à réfléchir à un engagement militaire car nos armées sont engagées dans des théatres d'opérations extérieures contre des islamistes ou des opérations intérieures anti-terroristes. Nos jeunes sont bien appelés à une «Journée d'Appel à la Défense (devenue Journée Défense et Citoyenneté). Cette brève imprégnation ne suffit pas mais pour certains jeunes femmes et hommes, des vocations de militaires se sont éveillées. Il reste les «vieux», les anciens dont les forces déclinent lentement mais dont l'expérience et les compétences sont précieuses pour assurer l'arrière : les pères conscrits ! Ou les réservistes citoyens de la Réserve citoyenne. Il existe plusieurs réserves citoyennes, selon les besoins et surtout selon les préventions plus ou mois larvées contre les «galons en zinc» (expression entendue).

Les réserves citoyennes

Les différentes administrations ou forces de sécurité ont instauré cette forme de servir pour les citoyens.

L'engagement dans la réserve citoyenne est définie par une déclaration dont nous donnons un exemple :

«La réserve citoyenne est fondée sur l'engagement personnel, désintéressé et effectué dans un esprit de neutralité de bénévoles issus de la société civile, désireux de se rendre utiles pour l'Institution et affichant un haut degré d'expertise dans les domaines juridique, des nouvelles technologies, de la communication, des finances ou de l'immobilier, entre autres.

Vivier de compétences, elle contribue au rayonnement de la gendarmerie dans la société civile, à la compréhension d'enjeux locaux ou nationaux et à l'accompagnement des décideurs, participant ainsi à la résilience de la France face aux nouvelles menaces comme au renforcement du lien Armées-Nation.»

ou

« La réserve citoyenne de défense et de sécurité est composée de volontaires agréés par les autorités militaires pour contribuer au renforcement du lien entre les armées et la société civile. Si vous souhaitez en faire partie, vous devez remplir certaines conditions, notamment d'âge et de nationalité. La participation à la réserve citoyenne n'ouvre pas droit à rémunération ou indemnisation. ».

Mots-clés associés

Catégorie : Bases citoyennes - Défense Nationale
Page lue 5976 fois

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Actions Environnementales

Actions de défense

Fiscalité

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

Nouvelles des Amis

Sondage

Dépense publiques et déficits
Vous êtes ici :   Accueil » La réserve citoyenne
 
 

Notre doctrine

Nous allons vers la création d'une association de contribuables de l'Hérault, avec votre soutien. Nous sommes là pour vous défendre, nous ne diffusons pas l'identité, les coordonnées, de ceux qui nous contactent et qui respectent les lois et les règles de la bienséance et de la politesse en usage dans notre pays. Ni droite ni gauche, ni centre, AU-DESSUS. Pour notre pays, dans le strict respect des lois, de tous nos concitoyens. Ce site est à vous : un blog, recueil de vos doléances, d'accès libre. 
Halte aux privilèges indûs, halte aux grands projets inutiles, aux présidents de comités théodule, ministres, députés, sénateurs, hauts-fonctionnaires, roitelets de campagnes, grassement payés, aux dépensocrates, à ceux qui vivent aux crochets de l'État avec nos impôts ! 

Doctrine2

Ce site est basé à Montpellier, ne vit que sur la volonté d’un groupe de citoyens spoliés de leur droit à administrer l’Association des Contribuables de l’Hérault et à recevoir des comptes de leurs cotisations.

Les frais liés à notre hébergeur sont supportés par le webmestre. L’activité quotidienne d’un site nécessite un suivi informatique, pour faire face aux problèmes techniques ou aux malveillances.

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
 

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!