En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Chasse à la drogue
 
 
 
 

Chasse à la drogue

A Montpellier

Nous apprenons que Monsieur le Préfet tolère que les dealers de drogue opèrent tranquillement à Montpellier. La tranquilité de ce haut-fonctionnaire est elle à ce prix ? Il est chargé de faire appliquer la loi de la République et il a à sa disposition (du moins nous l'espérons) les forces de police nécessaires (DDSP, BAC, SRPJ, ...) et l'appui de la justice (Procureur de la République, ...) ?

Alors, citoyens, soyons vigilants. Il nous appartient de dénoncer les quartiers où ce triste trafic illégal met en danger la vie de nos enfants. Notre hymne national dit bien "Aux armes citoyens ....". Nous n'allons par prendre littéralement des armes, c'est illégal. Mais "Formons nos bataillons", oui ! Pour être vigilants dans nos quartiers et dire à Monsieur le Préfet qu'il lui appartient de lutter avec nous !

Ailleurs

Le 3 juillet 3018, des policiers qui effectuent un contrôle à Nantes sont confrontés à un jeune homme de 22 ans qui refuse de se laisser contrôler. Selon le site de France-Info, nous citons « Lors du contrôle routier, les CRS ont constaté "un comportement bizarre de l'automobiliste qui n'avait pas ses papiers sur lui." Selon Daniel Chomette, les forces de l'ordre sur place "ont décidé de le conduire à l'hôtel de police le plus proche, pour effectuer des vérifications, c'est une démarche tout à fait normale." ». Le comportement du jeune homme est tout à fait curieux, nous citons « Le jeune homme a refusé de "suivre" les policiers, "il a enclenché la marche arrière, a percuté l'un des fonctionnaires sur place. Dans le cadre de ce qu'il a estimé être de la légitime défense, un autre policier a fait usage de son arme", explique Daniel Chomette. Le jeune homme n'était pas armé, mais "la légitime défense ne s'opère pas que sur le port d'arme". ». ( M. Daniel CHOMETTE est secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO. (MAXPPP)).

Il y a là un comportement de refus d'obtempérer, de reconnaître l'autorité des lois de la République et de ses représentants légitimes. Il est regrettable que ce comportement d'un jeune de 22 ans ait abouti à sa mort. En refusant d'être contrôlé conformément à la loi de notre république, en enclenchant la marche arrière et en percutant un des policiers, ce jeune rebelle à la loi s'est vu appliquer, malheureusement pour lui, la réponse d'un fonctionnaire de police usant de légitime défense. « Dura lex, sed lex » !

Il apparaît après enquête, nous citons « La voiture du jeune homme était surveillée, en raison de soupçons de trafic de stupéfiants, a précisé une autre source policière à franceinfo. ». Monsieur Aboubacar FOFANA 22 ans, la victime, selon l'hebdomadaire Valeurs Actuelles (n° 4259 du 12 juillet 2018, p. 64) a un palmarès que bien des journalistes ont ignoré : « [...] dit "Le Loup", connu pour vol avec effraction, menaces de mort, vol en bande organisée, association de malfaiteurs, recel, roule sans ceinture, sous mandat d'arrêt, dans un véhicule signalé [...] ». Il tente de se faire passer pour «  un autre jeune du quartier ».  « La situation se tend, le délinquant veur redémarrer, le CRS dégaine, il y a lutte, la voiture enclenche une marche arrière, le coup part. ». Même si ultérieurement le policier a changé de version et invoqué un coup de feu accidentel, le fond de l'affaire ne change pas.

Les émeutes qui ont suivi à Nantes (3 nuits d'émeute) sont les indices d'un grave malaise contre nos lois républicaines. Le trafic de drogue est un délit grave. Ici à Montpellier sur des trajets bien précis, des comportements inciviques de conducteurs de gros véhicules noirs revélent des trajets de livraisons vers des cités bien connues. Ceci est confirme par les coups de feu tirés à Montpellier, à la Cité Gély le 17 juillet 2018, lors d'une perquisition dans ce que le quotidien Midi-Libre présente comme « un haut lieu de l'organisation du trafic de drogue régional » ! Haut-lieu régional, vous avez bien lu ! Monsieur le Préfet, son DDSP et le SRPJ ainsi que Monsieur le Procureur ont enfin donné un coup de pied dans la fourmilière ! 15 ou 17 coups de feu, ce n'est pas anodin !

Retour sur Montpellier

Le site Internet du quotidien Midi-Libre donne de nouvelles informations : «17 tirs à l'arme de guerre sur des policiers ». Ce n'es plus anodin. Même s'il n'y a eu ni blessés ni victimes notamment parmi les policiers qui étaient vises : « Le ou les tireurs ont bel et bien visé les enquêteurs. Une source proche de l’enquête indique que 17 impacts ont été relevés sur la façade d’une résidence. Une vingtaine de douilles ont été récupérées et placées sous scellés. ». Le site précise « L’arme à feu utilisée n’est pas une Kalachnikov, selon nos informations, mais une arme de guerre. Fort heureusement, personne n’a été atteint. ».  Nous précisons que la kalachnikov est un fusil d'assaut d'origine soviétique connu sous le nom de AK47, produit dans une trentaine de pays. C'est l'arme favorite des terroristes. Mais il semble que le calibre soit du lourd, 9 mm, ce n'est pas un AK47 mais une autre arme. 

Mais déjà, des lecteurs de Midi-Libre signalent que le dealer interpellé avec 2.048 € en liquide a été remplacé, le trafic continuerait ! Il est possible que le tireur soit venu à pied à travers le parc de la Gurilande après avoir été déposé par la voie de la Liberté et qu'il se soit enfui par là. Avait-on pensé à sécuriser le nord de la Cité Gély ?

Nous sommes en démocratie, des comportements mous mettent en danger des citoyens respectueux des lois. Les forces de l'ordre (policiers, gendarmes, pompiers, ...) sont devenus des cibles. Policiers et gendarmes doivent pouvoir se défendre et être capables de de défendre, même hors de leur service, avec toutes les ressources des arts martiaux. Des voyous doivent savoir que s'en prendre à un membre des forces de l'ordre (policier-policières et gendarmes hommes et femmes) peut leur être très dangereux.

A bon entendeur, salut.

Mots-clés associés

citoyen34
Dernière modification : 19/07/2018 ¤ 07:31
Catégorie : Bases citoyennes - Drogue
Page lue 6547 fois


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Pepito_de_la_Cite le 10/04/2018 ¤ 17:22

Le quartier de Figuerolles et particulièrment la Cité Gély devraient faire l'objet des attentions de la brigade de répression des stupéfiants ! Ca deale dur dans ces lieux !