Texte à méditer :   J'ai voulu planter un oranger, là où ma chanson n'en verra jamais (chanté par Renaud)   Ballade irlandaise
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   L'union fait la force   Anonyme
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   S'en prendre aux forces de police, c'est s'en prendre à la Nation.   Renaud Dély
Texte à méditer :   En France, Dieu ne gouverne pas la cité.   Elisabeth Badinter
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun.   Ernest Renan
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Le serpent change de peau, non de nature.   Proverbe persan
Texte à méditer :   Demain s'est écrit hier.   François Fillon
Texte à méditer :   La règle des règles et générale loi des lois, qhe chaun observe celle du lieu où il est.   Montaigne
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bine agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   Savoir vite, agir rapidement.   François Fillon
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :   La distature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance   Georges Orwell
Texte à méditer :   On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré   Albert Einstein
Texte à méditer :   Il y a un abîme de méconnaissance sur la laïcité   Patrick Weil
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Notre doctrine

Nous allons vers la création d'une association, avec votre soutien. Nous sommes là pour vous défendre et nous ne diffusons à personne les coordonnées de ceux qui nous contacten et qui respectent les lois et les régles de la bienséance et de la politesse en usage dans nontre pays. Ni droite ni gauche, non plus centre, AU-DESSUS. Pour notre pays, dans le strict respect des lois et pour le respect des lois et de tous nos concitoyens.

Papet républicain

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Démocratie locale
 
 
Blog - Démocratie locale

Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Calendrier du blog
08-2018 Septembre 2018
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Billets des amis
Démocratie locale

Le temps se couvre pour M. Saurel  -  par JojodeFiguerolles

Les médias locaux, à l'exception des petits médias, couvrent la situation locale d'un voile pudique de manque d'information. L'hebdomadaire l'Agglorisues publie dans son numéro du 20 juin 2018, page 8, une curieuse caricature qui s'éclaire quant on consulte les médias nationaux et les échos de notre quotidien Midi-Libre. Nous ne nous mêlons pas de politicaille mais de citoyenneté et des affaires de la cité. Nous informons les citoyens et les contribuables.

1 - Médiapart

1.1 - Evolution du groupe local LREM à la Métropole

Ce média du monde internet suit les évênements locaux de prés, nous relayons les bons morceaux issus de la plume de Gaston Motte :

Ces divers articles montrent sans aucune ambigüité que le dentiste-maire-Président (dit « Docteur House » !) est en train de couler à pic en éliminant ses alliés d'hier. Voyons plutôt : 

L'article du 03/07/2012 va plus loin avec l'affirmation « Fragilisé par la défaite de sa protégée aux législatives, le maire de la capitale héraultaise Philippe Saurel a décidé de créer un groupe « En Marche et apparentés » à la métropole. Les six vice-présidents réfractaires ont été démis. Un laboratoire local du macronisme ? ».

L'article du 01/10/2017  affirme « Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, tente de faire le ménage en éliminant ses alliés d'hier. Ce coup de force s'inscrit dans la droite ligne du changement de stratégie opéré par l'édile montpelliérain depuis cet été. C'est un pari risqué. ».

L'article du 17/12/2017 est précurseur : « Cependant, les récents évènements montrent que le nouveau chef de l’Etat ne tient en aucun cas à être assimilé à l’édile montpelliérain, qui se retrouve désormais plus isolé que jamais. ». Le Président n'apprécie pas la politique de gribouille du nouveau baron de Munchausen.

L'article du 11/03/2018 enfonce le clou « Consensuel et bon gestionnaire. Voilà l’image qu’avait choisie Philippe Saurel pour sa rentrée 2018 afin de faire oublier cette tragique année 2017. Pas de bol, entre une « guerre des vœux » mal négociée et l’annonce d’un projet politique faible pour la fin de la mandature, le maire de Montpellier doit convaincre Emmanuel Macron qu’il reste un candidat sérieux pour les municipales de 2020. ».  M. Macron sent qu'il a affaire à un mauvais cheval.

L'article du 26/06/2018 couronne l'édifice « Depuis sa défaite de juin dernier, le maire de Montpellier ne cesse de s’isoler. Après s’être mis à dos les principales villes de sa métropole, le département, la région, ses alliés potentiels pour 2020 ainsi que les étudiants de sa propre ville, Philippe Saurel s’en prend à la République en Marche, puis rétropédale. Ses troupes, radicalisées dans l’isolement, rivalisent de grossièreté. ». Le commencement de la fin annoncé par un média parisien ?

Localement on commence à toucher du doigt.

1.2 - Déchets et propreté de la ville capitale métropolitaine

La ville de Montpellier est sale et mal entretenue, les trottoirs et les chaussées croulent ! L'usine Amétyst a été cartonnée à deux reprises par la Cour des Comptes. La station d'épuration Maéra a été atteinte en plein vol au nom de la Commission nationale de la concertation publique. La décharge d'ordures de Castries pue, l'incinérateur des ordures ménagères de Lunel-Viel va fermer un de ses fours et ne souhaite plus accueilir les ordures de Montpellier-Métropole ! Vite, un changement.

D'autres ennuis ont été dévoilés par un média local jusqu'à présent sourd à nos communiqués de presse concernant les réalisations calamiteuses de MMM. Ce n'est plus un média parisien mais un titre bien de chez nous !

2 - Midi-Libre

Le quotidien Midi-Libre publie sur papier mais aussi sur le web. Notre dentiste-Maire-Président de MMM s'en prend depuis longtemps à Madame Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie-Midi-Pyrénées et ancienne ministre. Les hostilités qui s'étaient calmées reprennent :

Notre gribouille dentiste-Maire-Président de MMM devrait se mêler des affaires de sa ville et des problèmes de déchets. Les réalisations calamiteuses de ses prédécesseurs dont il a accepté l'héritage (Amétyst, Maera, Castries, Lunel-Viel) empoisonnent notre environnement.  La révision du Plan Régional de Prévention des Déchets est menée par les services de Mme Delga et notamment par la vice-Présidente Agnés Langevine. Le moins qu'on puisse dire est qu'Amétyst (usine de méthanisation), Maera (la STEP de Lattes), l'incinérateur de Lunel (OCREAL) et la décharge puante de Castries sont dans le collimateur et n'ont pas la côte au Conseil régional. Les représentants de MMM ont beau plastronner, leur discours ne passe pas. D'autant que Monsieur Saurel attaque durement et peu courtoisement la Présidente Carole Delga.

M. Saurel est peu galant avec notre emblématique Présidente. Il semble oublier sa cuisante défaite aux élections régionales ou il l'a encore en travers ! Ce qui expliquerait sa goujaterie ! Il a déjà montré son manque de délicatesse en virant plusieurs dames-Maires de leurs postes de vice-Présidents de MMM.

3 - L'Agglorieuse

Cet hebdomadaire satirique a le bec acéré du volatile palmipède dont il honore le nom. Le numéro du 20 juin 2018, dans sa page 8, publie une belle caricature où notre Philippe Saurel apparaît couronné d'épines, derrière le Pape Macron. Le dessinateur raille la déchéance de notre élu qui a voulu se faire grenouille plus grosse que le bœuf ! C'est un dictateur déchu ! Admirez l'illustration dans l'Agglorieuse.

Que vient faire un certain Thierry T. dans cette galère ? Veut-il rappeler que le ministère macronien de l'Environnement a repris à son compte un concept de traitement vertueux des déchets « Zéro déchets-zéro gaspillage » ? Ce concept est superbement ignoré par nos élus locaux, du moins ceux d'une majorité qui s'effrite et dont la longévité bute sur un avenir incertain à horizon 2020.

Merci à nos amis

logo_agglorieuse.jpg

Les médias locaux, à l'exception des petits médias, couvrent la situation locale d'un voile pudique de manque d'information. L'hebdomadaire l'Agglorisues publie dans son numéro du 20 juin 2018, page 8, une curieuse caricature qui s'éclaire quant on consulte les médias nationaux et les échos de notre quotidien Midi-Libre. Nous ne nous mêlons pas de politicaille mais de citoyenneté et des affaires de la cité. Nous informons les citoyens et les contribuables.

1 - Médiapart

1.1 - Evolution du groupe local LREM à la Métropole

Ce média du monde internet suit les évênements locaux de prés, nous relayons les bons morceaux issus de la plume de Gaston Motte :

Ces divers articles montrent sans aucune ambigüité que le dentiste-maire-Président (dit « Docteur House » !) est en train de couler à pic en éliminant ses alliés d'hier. Voyons plutôt : 

L'article du 03/07/2012 va plus loin avec l'affirmation « Fragilisé par la défaite de sa protégée aux législatives, le maire de la capitale héraultaise Philippe Saurel a décidé de créer un groupe « En Marche et apparentés » à la métropole. Les six vice-présidents réfractaires ont été démis. Un laboratoire local du macronisme ? ».

L'article du 01/10/2017  affirme « Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, tente de faire le ménage en éliminant ses alliés d'hier. Ce coup de force s'inscrit dans la droite ligne du changement de stratégie opéré par l'édile montpelliérain depuis cet été. C'est un pari risqué. ».

L'article du 17/12/2017 est précurseur : « Cependant, les récents évènements montrent que le nouveau chef de l’Etat ne tient en aucun cas à être assimilé à l’édile montpelliérain, qui se retrouve désormais plus isolé que jamais. ». Le Président n'apprécie pas la politique de gribouille du nouveau baron de Munchausen.

L'article du 11/03/2018 enfonce le clou « Consensuel et bon gestionnaire. Voilà l’image qu’avait choisie Philippe Saurel pour sa rentrée 2018 afin de faire oublier cette tragique année 2017. Pas de bol, entre une « guerre des vœux » mal négociée et l’annonce d’un projet politique faible pour la fin de la mandature, le maire de Montpellier doit convaincre Emmanuel Macron qu’il reste un candidat sérieux pour les municipales de 2020. ».  M. Macron sent qu'il a affaire à un mauvais cheval.

L'article du 26/06/2018 couronne l'édifice « Depuis sa défaite de juin dernier, le maire de Montpellier ne cesse de s’isoler. Après s’être mis à dos les principales villes de sa métropole, le département, la région, ses alliés potentiels pour 2020 ainsi que les étudiants de sa propre ville, Philippe Saurel s’en prend à la République en Marche, puis rétropédale. Ses troupes, radicalisées dans l’isolement, rivalisent de grossièreté. ». Le commencement de la fin annoncé par un média parisien ?

Localement on commence à toucher du doigt.

1.2 - Déchets et propreté de la ville capitale métropolitaine

La ville de Montpellier est sale et mal entretenue, les trottoirs et les chaussées croulent ! L'usine Amétyst a été cartonnée à deux reprises par la Cour des Comptes. La station d'épuration Maéra a été atteinte en plein vol au nom de la Commission nationale de la concertation publique. La décharge d'ordures de Castries pue, l'incinérateur des ordures ménagères de Lunel-Viel va fermer un de ses fours et ne souhaite plus accueilir les ordures de Montpellier-Métropole ! Vite, un changement.

D'autres ennuis ont été dévoilés par un média local jusqu'à présent sourd à nos communiqués de presse concernant les réalisations calamiteuses de MMM. Ce n'est plus un média parisien mais un titre bien de chez nous !

2 - Midi-Libre

Le quotidien Midi-Libre publie sur papier mais aussi sur le web. Notre dentiste-Maire-Président de MMM s'en prend depuis longtemps à Madame Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie-Midi-Pyrénées et ancienne ministre. Les hostilités qui s'étaient calmées reprennent :

Notre gribouille dentiste-Maire-Président de MMM devrait se mêler des affaires de sa ville et des problèmes de déchets. Les réalisations calamiteuses de ses prédécesseurs dont il a accepté l'héritage (Amétyst, Maera, Castries, Lunel-Viel) empoisonnent notre environnement.  La révision du Plan Régional de Prévention des Déchets est menée par les services de Mme Delga et notamment par la vice-Présidente Agnés Langevine. Le moins qu'on puisse dire est qu'Amétyst (usine de méthanisation), Maera (la STEP de Lattes), l'incinérateur de Lunel (OCREAL) et la décharge puante de Castries sont dans le collimateur et n'ont pas la côte au Conseil régional. Les représentants de MMM ont beau plastronner, leur discours ne passe pas. D'autant que Monsieur Saurel attaque durement et peu courtoisement la Présidente Carole Delga.

M. Saurel est peu galant avec notre emblématique Présidente. Il semble oublier sa cuisante défaite aux élections régionales ou il l'a encore en travers ! Ce qui expliquerait sa goujaterie ! Il a déjà montré son manque de délicatesse en virant plusieurs dames-Maires de leurs postes de vice-Présidents de MMM.

3 - L'Agglorieuse

Cet hebdomadaire satirique a le bec acéré du volatile palmipède dont il honore le nom. Le numéro du 20 juin 2018, dans sa page 8, publie une belle caricature où notre Philippe Saurel apparaît couronné d'épines, derrière le Pape Macron. Le dessinateur raille la déchéance de notre élu qui a voulu se faire grenouille plus grosse que le bœuf ! C'est un dictateur déchu ! Admirez l'illustration dans l'Agglorieuse.

Que vient faire un certain Thierry T. dans cette galère ? Veut-il rappeler que le ministère macronien de l'Environnement a repris à son compte un concept de traitement vertueux des déchets « Zéro déchets-zéro gaspillage » ? Ce concept est superbement ignoré par nos élus locaux, du moins ceux d'une majorité qui s'effrite et dont la longévité bute sur un avenir incertain à horizon 2020.

Merci à nos amis

logo_agglorieuse.jpg

Fermer Fermer

citoyen34
Publié le 26/06/2018 ¤ 08:17   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Démocratie locale
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
6eyTdD
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Notre doctrine

Nous allons vers la création d'une association, avec votre soutien. Nous sommes là pour vous défendre et nous ne diffusons à personne les coordonnées de ceux qui nous contacten et qui respectent les lois et les régles de la bienséance et de la politesse en usage dans nontre pays. Ni droite ni gauche, non plus centre, AU-DESSUS. Pour notre pays, dans le strict respect des lois et pour le respect des lois et de tous nos concitoyens.

Papet républicain

Mentions légales

Ce site est la propriété personnelle d'un Ancien Auditeur de l'Institut des Hautes-Etudes de la Défense Nationale française (IHEDN). Il se réclame de la liberté de pensée et d'expression garantie par la Constitution française.

Le webmestre est membre de l'Association de soutien à l'Armée française (ASAF)

Nous sommes respectueux de la loi de notre république, des patriotes français au service de la France et de l'intérêt général